Méthodes de lutte intégrée contre la cécidomyie du chou-fleur dans le canola au Québec

La cécidomyie du chou-fleur est un insecte exotique envahissant observé pour la première fois dans le canola au Québec en 2006. En 2009 et 2010, des suivis entomologiques ont permis de démontrer qu'il était présent dans toutes les régions productrices de canola du Québec. Les premiers dommages sévères ont été observés depuis 2 ans au Témiscamingue et en 2015 au Saguenay-Lac-St-Jean. L'insecte menace sérieusement la culture du canola au Québec. Ainsi, dans la région du Temiscamink en Ontario, la production de canola est passée de 25 000 ha en 2013 à 4400 ha en 2014, car les producteurs avaient subi des pertes de rendement allant jusqu'à 85%. La cécidomyie du chou-fleur a une attirance particulière pour certains composés à l’intérieur de la plante. Certains cultivars de canola pourraient être moins intéressants pour le ravageur. Une évaluation en laboratoire permettrait d’évaluer si certains cultivars de canola pourraient être utilisés pour réduire les dommages au champ. Une date de semis hâtive du canola peut limiter les dégâts, mais les conditions climatiques compliquent le plus souvent le semis. Une méthode de lutte alternative, basée sur la culture-piège, permettrait d'allonger la période de semis. TO BE CONT'D

Intern: 
Isabelle Boulogne
Superviseur universitaire: 
Éric Lucas
Project Year: 
2016
Province: 
Quebec
Secteur: 
Discipline: 
Programme: