Modélisation de la mortalité de la forêt boréale

Le stagiaire recueillera des données sur la mortalité des arbres dans les terrains boisés de la compagnie et élaborera des équations permettant de prédire les taux de mortalité à partir de l'âge ou de la composition des forêts et des taux de croissance des arbres. Les taux de mortalité de l'épinette blanche se sont révélés particulièrement difficiles à obtenir puisqu'il est rare de trouver des épinettes mortes. Ce projet se propose d'utiliser une intéressante nouvelle méthode d'enquête beaucoup plus vaste que celle du programme actuel, qui est basée sur l'échantillonnage dans une parcelle permanente (étiquetage et mesures répétées). Il aidera en outre la compagnie à modéliser le rendement de forêts mixtes.

Intern: 
Andria Dawson
Superviseur universitaire: 
Messrs Mark Lewis et Ken Stadt
Province: 
Alberta
Secteur: 
Discipline: 
Programme: