Optimisation des ressources informatiques pour systèmes intelligents distribués: Une approche décisionnelle multi-agents basée sur un modèle microéconomique d’échange en équilibre général.

Le vieillissement de la population représente un défi humanitaire important. Cette transition nous amène à considérer l'utilisation de robots afin d'alléger les besoins en prestation de soins, une solution toutefois contrainte par les limites actuelles de l'informatique. À cet effet, les chercheurs s'inspirent de la capacité cognitive des êtres humains à moduler les stimuli. Différentes architectures ont été proposées, bien que la nature numérique de ces dernières réduise l'autonomie décisionnelle des robots mobiles.
Pour des raisons de sécurité et de fiabilité, les robots de service doivent pouvoir compter sur leurs capacités informatiques embarquées. Une solution consiste à utiliser des flottilles de robots. La présente recherche vise à formuler et à valider un modèle de coopération basé sur une approche microéconomique d’équilibre général. Cette architecture mathématique permettra de considérer les environnements dynamiques, de prioriser le caractère hétérogène des robots, et de minimiser la complexité des communications entre ces derniers. Des données empiriques de calibration seront recueillies à l'intérieur d'un parcours laboratoire représentatif d'un scénario gérontologique.

Intern: 
Michaël Doyon
Superviseur universitaire: 
François Ferland;Fabien Michel
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Partner University: 
Discipline: