Pertinence et perception sociale du nouveau concept d’aire protégée polyvalente dans le cadre de l’inscription de l’île d’Anticosti comme site du patrimoine mondial

En 2017, l’île d’Anticosti a été retenue sur la Liste indicative des sites du patrimoine mondial du Canada, première étape d’une reconnaissance par l'UNESCO. La Municipalité de l’île d’Anticosti et son partenaire Nature Québec ont interpellé l’Université Laval pour les appuyer dans l’élaboration du futur système de protection de l’île. L’objectif du projet sera d’évaluer la pertinence et la perception qu’auraient les groupes impliqués à l’idée d’octroyer un statut d’aire protégée polyvalente (APP) pour répondre aux exigences de l’UNESCO. Les APP permettent de répondre à la fois à des objectifs de conservation de la biodiversité et à des objectifs d’utilisation durable des ressources naturelles, tout en respectant la définition d’une aire protégée. L’APP est une formule de conservation encore peu utilisée au Canada. 

Intern: 
Frédéric Venne
Superviseur universitaire: 
Luc Bouthillier
Project Year: 
2018
Province: 
Quebec
Université: 
Partenaire: 
Discipline: 
Programme: