Portrait de l’Avena fatua L. au Québec : moyens de lutte et proposition de changement de pratiques chez les producteurs de blé de printemps (Triticum aestivium L.)

La présence de folle avoine dans les cultures de blé entraine des pertes de rendements, de qualité de la farine, des coûts et des difficultés pour le battage et le criblage. Pour lutter contre la folle avoine, les agriculteurs en agriculture conventionnelle utilisent des herbicides, d’autres en agriculture biologique, n’en utilisent pas. Des pressions sociales s’exercent sur les agriculteurs en agriculture pour utiliser moins d’herbicide. Malgré les guides agricoles et les pressions sociales, l’usage des herbicides augmente. Le problème est que de simplement informer les agriculteurs sur les pratiques agricoles à faible usage d’herbicide ne suffit pas, car le choix de pratiques agricoles reposerait aussi sur des interactions sociales et des valeurs. L’objectif général du projet est d’évaluer des méthodes de lutte contre la folle avoine en grandes cultures conventionnelles et biologiques de blé de printemps en cohérence avec les engagements sociaux et les valeurs des agriculteurs.

Intern: 
Simon Louis Lajeunesse
Superviseur universitaire: 
Yosra Menchari;Marie-Josée Simard
Province: 
Quebec
Université: 
Secteur: 
Partner University: 
Discipline: 
Programme: