Potentiel antimicrobien et anti-biofilms d’extraits de coproduits du concombre de mer (Cucumaria frondosa)

La transformation du concombre de mer (Cucumaria frondosa) est une activité récente au Canada, présente au Québec et au Nouveau-Brunswick. Cette nouvelle pêcherie a su trouver des marchés lucratifs en Asie et joue maintenant un rôle crucial pour maintenir l’activité économique de communautés côtières dévitalisées. Actuellement, la transformation du concombre génère beaucoup de coproduits (40% et plus de la biomasse) qui sont envoyés au compostage. Ce projet vise à tester le potentiel de valorisation de ces coproduits pour le développement de nouveaux agents antimicrobiens alternatifs aux antibiotiques ou biocides chimiques reconnus pour leurs effets nocifs sur la santé humaine et sur la santé des écosystèmes naturels. Différents extraits de concombre de mer seront testés pour leur capacités antimicrobiennes et anti-biofilms. Les retombées du projet seront l’obtention de nouvelles molécules bioactives d’origine naturelle alternatives aux agents chimiques utilisables dans la bioprotection contre les microorganismes pathogènes en agroalimentaire, et contre la formation de biofilms dans le secteur des revêtements antimicrobiens.

Intern: 
Elisoa Carole Zafimihary
Superviseur universitaire: 
Karine Lemarchand
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Partner University: 
Discipline: 
Programme: