Pratiques sylvicoles permettant la séquestration du carbone dans les forêts du Québec

Dans la foulée de la Conférence de Paris sur le climat, le Québec a pris des engagements de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES), et a développé un plan d’action pour les atteindre. Différentes pratiques forestières qui permettent d’optimiser le stockage de CO2 sont présentement à l’étude. Des pratiques telles que l’utilisation accrue de la coupe partielle et la mise en conservation de portions de territoire forestier sont particulièrement d’intérêt. L’objectif général de ce projet est de comprendre de manière empirique les effets de ces pratiques sur les stocks de carbone séquestré dans les forêts, et d’évaluer leur rôle pour l’atténuation des émissions de GES. TO BE CONT'D

Intern: 
Vanessa Audet-Giroux
Superviseur universitaire: 
Evelyne Thiffault
Province: 
Quebec
Secteur: 
Partner University: 
Discipline: 
Programme: