Répercussions hydrodynamiques sur la distribution et la survie des œufs et des larves de doré jaune (Sander vitreus) dans le Lac Érié Ouest

Le principal facteur déterminant l’importance de la population de poisson accessible à la pêche est le taux de survie entre les stades d’œuf et de larve. Par conséquent, pour estimer le nombre de poissons que l’on sera autorisé à pêcher, les modéliseurs doivent être en mesure de prévoir avec exactitude le pourcentage de poissons qui survivent dans les premiers stades de leur vie. De nombreuses espèces, comme le doré jaune, doivent rester dans des nurseries pour dépasser le stade de larve et le débit actuel du lac est facteur important qui détermine la possibilité de les garder dans ces zones d’alvinage. Ce stage portera sur l’étude des effets des courants sur la capacité des alevins de doré jaune de survivre et de nager afin de pouvoir mieux prévoir le nombre de larves qui survivront aux événements pluvio­hydrologiques et autres variations de débit d’eau. L’organisme partenaire de ce travail de recherche, le ministère des Richesses naturelles, pourra alors utiliser ces données afin de construire de meilleurs modèles de l’importance des classes d'âge, au moment de déterminer les limites de la zone de pêche et la santé de la population.

Intern: 
Sarah Humphrey
Superviseur universitaire: 
M. Dennis Higgs
Province: 
Ontario
Discipline: 
Programme: