Réussir à mieux comprendre le processus d’optimisation de portefeuille

Les gestionnaires de fonds doivent choisir un portefeuille d’actifs au sein d’un ensemble de titres, en faisant en sorte de parvenir à un juste équilibre entre deux objectifs contradictoires : maximiser le rendement du portefeuille et limiter au maximum le risque du portefeuille. Il existe de nombreuses approches élégantes de ce problème. Toutes ont le même défaut – elles nécessitent toutes des estimations du rendement futur attendu des titres constituant le portefeuille et du risque futur prévu, ainsi que des corrélations statistiques entre les rendements obtenus par les autres porteurs de ces titres. De telles estimations sont difficiles à obtenir pour deux raisons : premièrement, les deux entreprises et les conditions du marché évoluent au fil du temps, et il est par conséquent impossible de se fonder sur les rendements antérieurs pour avoir une indication du rendement futur. Deuxièmement, les fluctuations quotidiennes des cours des valeurs mobilières ont tendance à être beaucoup plus importantes que n’importe quelle autre tendance quotidienne, ce qui rend les estimations des corrélations entre les rendements des titres extrêmement difficiles. Pour ce projet, réalisé en collaboration avec la société Mapleridge Capital Corporation, qui offre des stratégies de gestion de placements différentes, le stagiaire examinera l’incidence des incertitudes des paramètres sur le processus d’optimisation, en utilisant les techniques mathématiques, statistiques et de calcul.

Intern: 
Lifeng Cheng
Superviseur universitaire: 
M. Huaxiong Huang
Province: 
Ontario
Université: 
Discipline: 
Programme: