Teneurs en métaux dans les liquides de cigarettes électroniques et détermination de leur potentiel oxydatif

Les laboratoires Vaporus, une compagnie québécoise reconnue dans le marché des e-liquides et détentrice d’une certification ISO 9001 :2015, possède un strict contrôle de qualité sur les e-liquides qu’elle fabrique et commercialise. Cependant, la compagnie n’a aucun contrôle sur la fabrication des cigarettes électroniques qui se trouvent sur le marché et voudrait savoir si les atomiseurs de ces dernieres affectent la qualité des e-liquides. Afin de préserver la qualité de ses produits et d’évaluer les effets potentiels sur la santé des consommateurs, le projet a comme principaux objectifs: (1) évaluer les teneurs en métaux des e-liquides disponibles sur le marché québécois (2) évaluer le relargage des métaux vers les e-liquides à partir des éléments chauffants couramment utilisés dans les cigarettes électroniques (3) quantifier le stress oxydatif qui pourrait être induit par les métaux relargués dans les e-liquides, (4) analyser l’exposition aux métaux contenus dans les e-liquides par inhalation et discuter de leurs effets potentiels sur la santé et enfin (5) proposer des améliorations pour le choix des éléments chauffants de manière à réduire le relargage des métaux et les risques sur la santé des utilisateurs.

Intern: 
Claudia C. Alcantara Rojas
Superviseur universitaire: 
Gérald J ZAGURY
Province: 
Quebec
Partenaire: 
Secteur: 
Partner University: 
Discipline: 
Programme: