Think Playgrounds: Émergence d'unmouvement d’urbanisme Do-it-yourself au Vietnam

De façon globale, cette étude s’inscrit dans les études relatives à l’urbanisme tactique et à l’urbanisme Do-it-youself. Ces mouvements, initiés par des citoyens, visent à modifier l’espace urbain à une échelle locale à l’aide de petites interventions ciblées. Alors que la croissance des initiatives s’inspirant de l’urbanisme tactique et de l’urbanisme Do-it-yourself est bien répertoriée dans le monde occidental, peu d’études de cas semblent examinées des exemples asiatiques. Ce projet de recherche est une étude de cas autour de l’initiative Think Playgrounds. Ce groupe est composé de bénévoles mettant en place des aires de jeux pour enfants à l’aide de matériaux recyclés à Hanoï, capitale du Vietnam. Le contexte d’Hanoï est tout particulièrement intéressant alors que la ville offre peu d’espaces verts et encore moins d’espaces destinés aux enfants. À l’aide d’observation, d’entrevues et de sondages, le travail d’ensemble, réalisé par trois étudiants, vise principalement à comprendre comment une initiative comme Think Playgrounds s’inscrit dans le système vietnamien, son fonctionnement interne ainsi que la réception et l’appropriation de ses projets par la population locale.

Intern: 
Maxime Boutaghou-Courtemanche
Superviseur universitaire: 
Danielle Labbé
Project Year: 
2016
Province: 
Quebec
Partner University: 
National University of Civil Engineering