Validation du modèle d’arthrose provoqué par la MIA chez la souris

Il y a peu de traitements efficaces pour réduire les symptômes de douleur associés à l’arthrose. Ceci est en partie dû à nos connaissances limitées sur le sujet. Plusieurs modèles ont été développés et celui qui se démarque est celui de l’injection intra-articulaire de mono-iodoacétate (MIA). Bien que le modèle de MIA chez le rat soit bien établi avec des résultats cohérents et fiables, il ne représente toutefois pas un modèle adéquat pour l’étude de différentes molécules. Le but de ce projet est de valider le même modèle chez les souris. La validation se fera en 2 phases. Dans la première, nous déterminerons la bonne souche de souris ainsi que la concentration adéquate de MIA. Dans la deuxième, nous établirons la dose optimale d’un produit de référence utilisé en tant que contrôle positif. Le développement de ce modèle nous permettra de pouvoir étudier chez différentes espèces l’effet de molécules thérapeutiques.

Intern: 
Nicolas Petitdant
Superviseur universitaire: 
Guy Rousseau
Province: 
Quebec
Partner University: 
Programme: