Valorisation des matières résiduelles textiles(de l’entreprise Certex) envoyées au sited’enfouissement

L’intérêt de la recherche réside dans le fait qu’une entreprise comme Certex envoie à l’enfouissement entre 750 et 1000 tonnes de rebuts de textile annuellement. Les auteurs Stall–Meadows et al. (2012) affirment que près de 100% de ce type de rebuts pourrait être recyclé.13 L’objet de cette étude consiste à évaluer les perspectives de défibrer sur place les articles de maison et les vêtements, de développer de nouveaux marchés et de réaliser une étude de faisabilité (rentabilité) du projet pour le compte de l’entreprise Certex. Aussi, la plupart des chercheurs s’accorde sur l’importance de trouver de nouvelles avenues pour réduire les déchets de textile post-consommateurs envoyés aux sites.

Intern: 
David Dussault
Superviseur universitaire: 
Alfred Jaouich
Province: 
Quebec
Programme: