Une rencontre d’échanges pour discuter des défis liés à la maladie mortelle

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), l’organisme responsable de veiller à la santé et au bien-être des Canadiens et des animaux et à la protection des végétaux de notre pays, reconnaît que les scientifiques font un bien meilleur travail à déterminer et à composer avec les risques biologiques en joignant leurs forces.

Des jeunes avec des maladies du cœur font du sport

C’est ce qui l’a menée à sauter sur l’occasion d’étudier les programmes de connaissances physiques pour les enfants avec une cardiopathie congénitale par l’entremise d’un stage de Mitacs. Elle a collaboré avec Sportball, un organisme non compétitif d’éducation sportive qui offre de la formation fondée sur la méthodologie aux jeunes de 16 mois à 12 ans. Les programmes de Sportball à travers le Canada ont pour but de développer les capacités physiques des enfants tout en se concentrant sur d’importantes capacités sportives, sociales et motrices.

Une piqûre au doigt pour la détection précoce de maladies du cœur

En collaboration avec la chercheuse de l’Université de Waterloo-Mitacs, Yael Zilberman-Simakov, le dispositif portatif de LeNano teste le sang pour un marqueur biologique spécifique, une sorte de protéine, qui s’élève lors de la manifestation d’insuffisance cardiaque. « Si un patient a une concentration plus élevée que la normale du marqueur biologique, il y a un risque plus élevé d’insuffisance cardiaque », explique Yael. « De façon semblable à la façon de surveiller le taux de glycémie pour les patients diabétiques, cette sorte de protéine doit être vérifiée chaque jour. »

Mystère ou roman d’amour? Comment les données volumineuses peuvent vous aider à choisir votre prochain livre

Le directeur des données volumineuses de Kobo, Darius Braziunas dit qu’il a su très rapidement que pour rester compétitif dans le monde des livres numériques, Kobo aurait besoin de collaborer avec des chercheurs universitaires afin de faire évoluer leurs produits.

Nager à contre-courant : une entreprise technologique en démarrage de Hamilton vise à garder les lacs et rivières de l’Ontario sécuritaires

L’entreprise est dérivée de l’Université McMaster et a été créée « organiquement » explique le PDG d’InnovoGENE, Kha Tram. Tout a commencé lorsque Kha réalisait son doctorat à McMaster et cherchait à développer une technologie qui pourrait rapidement identifier l’E. coli dans la nourriture. Il a réalisé que la même technologie pourrait être utilisée pour rapidement tester les bactéries dans l’eau et InnovoGENE était né.

Un stagiaire à Ryerson apaise les tensions à Toronto

Florian Mayer, un stagiaire Mitacs Globalink qui a passé son été à l’Université Ryerson à Toronto tente de comprendre comment des villes et des routes peuvent être construites afin de réduire le trafic tout en travaillant à l’amélioration des résultats de santé à long terme dans les villes les plus achalandées au monde. Faisant de la recherche aux côtés de la professeure adjointe Leila Farah, Florian a examiné comment l’environnement urbain affecte la santé publique et comment les planificateurs peuvent travailler avec les communautés afin de l’améliorer à l’échelle locale. 

Un fauteuil roulant autonome roule à l’Université de Toronto

Travaillant sous la direction du professeur Jonathan Kelly, Xinyi espère étendre la technologie de pointe qui permet au fauteuil roulant de se naviguer et de se conduire de façon autonome.

De la recherche sur les allergies qui n’est pas de quoi éternuer

Cet été, Alexia travaille sur un projet de recherche avec la Dre Anne Ellis du département des sciences biomédicales et moléculaires de l’Université Queen’s. La recherche de la Dre Ellis explore les allergies et leur impact sur la population canadienne. Le projet d’Alexia aidera à déterminer s’il existe des liens entre les quantités de pollen dans l’air local, les allergies d’une mère (ou leur absence) et les biomarqueurs des allergies potentielles des enfants dans le sang de cordon ombilical.

Une équipe de l’Université d’Ottawa fait la lumière sur la physique quantique

Et pour l’étudiant de premier cycle d’Arabie saoudite Kareem Hariri, un Stage de recherche Mitacs Globalink cet été à l’Université d’Ottawa était la chance d’une vie de contribuer à une partie importante de la recherche en informatique quantique.

Les simulations d’étoiles d’un stagiaire étranger sont sous une bonne étoile

Son amour pour l’espace l’a conduit à étudier l’astronomie en tant qu’étudiant ingénieur à l’une des meilleures universités de l’Inde, l’Institut indien de technologie – Varanasi, et cet été, il réalise un stage de recherche Mitacs Globalink à l’Université Western, en Ontario. Sous la supervision du professeur Shantanu Basu, Shyam met en pratique les dernières découvertes en matière de recherche astrophysique pour améliorer notre compréhension de la formation d’étoiles dans notre galaxie — et au-delà.

Pages