Des chercheurs bloqués à l’étranger travaillent sur un vaccin à la COVID

Lorsque Gurudeeban Selvaraj et Satyavani Kaliamurthi sont arrivés au Canada en 2019, ils ne se doutaient pas qu’ils mettraient au point un vaccin préventif ainsi qu’un médicament pour lutter contre la plus grande pandémie du millénaire.

De jeunes entrepreneurs améliorent l’entreposage de fournitures médicales pour un transport sécuritaire

Au 27 mai 2020, on dénombrait 2 925 466 cas de patients infectés par la COVID-19 à travers le monde et un total de 355 727 décès. La progression rapide de la pandémie de COVID-19 a soulevé des préoccupations concernant les pénuries d’équipement médical nécessaire afin de contrôler les taux de transmission et de mortalité. Dans la plupart des pays en développement, le transport des vaccins peut s’avérer complexe en l’absence de technologies d’entreposage adaptées, car les vaccins et l’équipement peuvent être endommagés par températures élevées.

Un stagiaire cherche à protéger la propriété intellectuelle liée au développement d’un vaccin contre la COVID-19

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, on compte un total de 71 486 cas de COVID-19 au 13 mai 2020, dont 83 % en Ontario et au Québec, des provinces qui déplorent à elles deux 92 % du nombre total de décès au pays. Avec un taux de mortalité de 3,4 %, la COVID-19 a créé une demande sans précédent — et croissante — de vaccin.

Utiliser une navette autonome afin de réduire l’insécurité alimentaire

Près du centre-ville de Montréal, le quartier de la Petite-Bourgogne présente plusieurs contrastes. À son extrémité sud, il touche le canal Lachine, une belle piste cyclable et piétonne de 14 kilomètres qui attire des millions de visiteurs chaque année. Au nord, il est délimité par l’autoroute Ville-Marie grise et achalandée. L’une des communautés les plus multiculturelles de la ville, la Petite-Bourgogne abrite des restaurants et boutiques haut de gamme, ainsi qu’une population vulnérable qui connaît des difficultés par rapport à l’insécurité alimentaire.

Les cannabinoïdes peuvent-ils pousser dans des algues? Selon une équipe de recherche appuyée par Mitacs, la réponse est oui!

La professeure Isabel Desgagné-Penix et son équipe de l’Université du Québec à Trois-Rivières ont été les premiers à démontrer que les cannabinoïdes pouvaient pousser avec succès dans des microalgues à l’aide d’un processus appelé ingénierie métabolique.

Le processus d’ingénierie métabolique consiste à extraire des plants de cannabis les gènes responsables de la production de cannabinoïdes, puis à les insérer dans des algues, créant ainsi un bouillon de culture pour les cannabinoïdes dans ces algues.

De la Tunisie au Canada : un stagiaire de Mitacs cherche à améliorer la technologie de reconnaissance de la parole

Le parcours de Semah Aissaoui aux côtés de Mitacs a commencé durant l’été 2018 : il était alors étudiant de premier cycle en Tunisie lorsqu’il est venu pour la première fois au Canada en tant que stagiaire de recherche Globalink. Il a ensuite été admis au programme Bourse aux cycles supérieurs Mitacs Globalink grâce auquel il a pu fréquenter l’établissement d’études supérieures Polytechnique Montréal au Canada. Il travaille aujourd’hui avec Fluent.ai dans le cadre d’une bourse Mitacs Accélération.

De l’eau, de l’eau partout!

« La circulation est paralysée en raison du bris d’une conduite d’eau principale près de l’aqueduc de Granville », rapporte la station News 1130. Compte tenu de l’âge estimé de l’infrastructure et des matériaux des conduites, la ville de Vancouver avait prévu de remplacer la canalisation l’an prochain. Un an trop tard pour ceux qui sont touchés par le bris d’aujourd’hui.

Au Canada, le remplacement des conduites en mauvais ou en très mauvais état exige un investissement total d’environ 25 milliards de dollars (Bulletin de rendement des infrastructures canadiennes 2016).

À toute vitesse vers l’autoroute 5G

Selon la Federal Communication Commission des É.‑U., la technologie 5G « est une pierre angulaire virtuelle des occasions vitales du 21e siècle liées à la croissance économique, à l’éducation, à l’emploi, au transport et plus encore. Ces nouveaux réseaux et technologies permettront la création… d’innovations qu’on ne peut encore imaginer. »

Une application conviviale pour mesurer l’autisme

Le trouble du spectre de l’autisme renvoie à une vaste gamme de conditions caractérisées par des difficultés associées aux aptitudes sociales, aux comportements répétitifs, à la parole et à la communication non verbale. Ce trouble jadis mécompris touche une large gamme de compétences et de comportements de communication.

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, un enfant canadien sur 66 reçoit un diagnostic d’autisme.

Contrer l’effondrement des colonies; une équipe de recherche tente de résoudre le mystère des abeilles

L’étudiante française à la maîtrise en génie biologique, Marie Marbaix passe son été à contribuer à l’étude mondiale du syndrome d’effondrement des colonies. Pendant 12 semaines, elle s’est jointe au professeur Levon Abrahamyan de l’Université de Montréal pour étudier la co-infection d’acariens et de virus des abeilles par l’entremise de Stage de recherche Mitacs Globalink. Les chercheurs souhaitent savoir si la co-infection, être affecté par plus d’un parasite ou virus à la fois, pourrait contribuer à la mort des abeilles, et ultimement, à l’effondrement des colonies.

Pages