Optimisation d’un réseau d’entreposage et de distribution

Le projet concernait le développement de modèles mathématiques et d’algorithmes en vue d’optimiser la configuration du réseau de la chaîne logistique de Dainty Foods, une société de traitement, d’emballage et d’entreposage d’aliments. Celle-ci désire optimiser son réseau de la chaîne logistique en se concentrant sur la gestion de l’espace interne de ses entrepôts et en mettant ce dernier en relation avec l’entreposage externe et le transbordement.

Surveillance en temps réel de la durée d’arc électrique d’un disjoncteur à haute tension par l’analyse des émissions électromagnétiques

La détection de l’opération d’un disjoncteur de puissance par la mesure des émissions électromagnétiques émises par l’arc dans la chambre de coupure est une méthode prometteuse pour assurer une télésurveillance de ces dispositifs et détecter les anomalies de fonctionnement avant qu’elles n’entraînent une explosion. Dans le cadre de ce projet, un algorithme sera développé pour déterminer par calcul la position de la chambre de coupure défectueuse.

Meilleur agrandissement des défauts à l'aide d'un réseau à commande de phase ultrasonique

Olympus NDT est un leader mondial de la fabrication d'appareils de contrôle innovants non destructifs, utilisés dans des applications industrielles et scientifiques qui vont de la recherche aérospatiale, l'énergie et l'automobile aux produits de consommation. La tâche principale du stage de recherche est d'accentuer la netteté des images de fissures et d'imperfections qui se sont développées dans les oléoducs dans les limites de + 0,5 mm, au moyen d'un réseau à commande de phase ultrasonique.

Mise au point de modèles mathématiques pour l'écoulement dans un milieu poreux

On produit des structures composites continues en fibres renforcées et thermodurcies en injectant des résines liquides dans un moule dans lequel on a placé au préalable une structure de renforcement fibreuse préformée. Un des procédés courants dans l'industrie à l'heure actuelle est le moulage par transfert de résine (MTR). Dans ce procédé, on place la structure fibreuse préformée dans un moule fermé et on injecte la résine dans le moule de façon à imprégner la structure fibreuse. Après la solidification de la résine, on ouvre le moule et on retire la pièce composite finale.

Pages