Développement et étude du comportement mécanique des roues et rondelles en composite de fibres naturelles

Le composite de thermoplastique (Polyéthylène) renforcé de fibres de bois pourrait théoriquement remplacer le Nylon (PA) dans la fabrication de certaines pièces mécaniques. Ce stage de recherche a pour but le développement et l’étude du comportement mécanique des roues et rondelles en composite de fibres naturelle, d’élaborer du composite de Polyéthylène renforcé de fibres de bouleau avec quelques adjuvants spécifiques afin de fabriquer des roues de chariots et des rondelles qui sont actuellement fabriquées en Nylon. TO BE CONT'D

Développement d’un prototype pour séquestrer le CO2 à la cheminée d’un grand émetteur par carbonatation minérale de résidus miniers de silicate de magnésium

Suite au protocole de Kyoto (1997), l’impact des gaz à effet de serre (CO2) sur les changements climatiques est devenu une préoccupation mondiale. Les industries comme les raffineries, aciéries et cimenteries sont l’une des principales sources de richesse et d’emplois au Canada. Indispensable à l’économie du pays mais parallèlement grandes émettrices de CO2 leur arrêt est inenvisageable.

Utilisation des outils de simulation énergétique des bâtiments par un bureau de génie conseil dans un processus de conception intégrée

Les pratiques courantes de simulation énergétique des bâtiments servant entre autres à obtenir les certifications vertes (LEED, BREEAM, etc.) ne facilitent pas la collaboration entre ingénieurs mécaniques et architectes ; ceci peut mener à des opportunités manquées de réduction de coût et d’efficacité énergétique. Le projet de recherche permettra de comparer de nouveaux outils ciblant les architectes et les ingénieurs aux outils utilisés par l’organisme partenaire afin de déterminer leur pertinence dans le cadre de projets de conception intégrée.

Développement d’un prototype pour séquestrer le CO2 à la cheminée d’un grand émetteur par carbonatation minérale de résidus miniers de silicate de magnésium

Suite au protocole de Kyoto (1997), l’impact des gaz à effet de serre (CO2) sur les changements climatiques est devenu une préoccupation mondiale. Les industries comme les raffineries, aciéries et cimenteries sont l’une des principales sources de richesse et d’emplois au Canada. Indispensable à l’économie du pays mais parallèlement grandes émettrices de CO2 leur arrêt est inenvisageable.

Mise au point d’un modèle d’analyse visant à identifier la qualité d’un parc d’installations sanitaires autonomes

Le lac Saint-Charles, principale source d’eau potable de la ville de Québec, a connu un vieillissement accéléré au cours des dernières années, en raison des plantes aquatiques et des sédiments qui le comblent graduellement. Cette situation est en bonne partie due à une surabondance d’azote et de phosphore dans un milieu où la rareté de ces nutriments limite généralement le développement des plantes. Les installations sanitaires autonomes, très répandues sur le territoire, ont été identifiées comme l’une des principales sources du problème.

Potentiel d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre des forêts québécoises

Les forêts jouent un rôle essentiel dans l’atténuation des changements climatiques, grâce à la séquestration du carbone sur les sites forestiers et dans les produits du bois, et à la substitution de produits causant de fortes émissions de carbone. Le projet vise à identifier des solutions pour optimiser le potentiel des forêts québécoises pour l’atténuation des changements climatiques, en utilisant la Forêt Montmorency, localisée en zone boréale, comme banc d’essai avant de généraliser à l’ensemble du territoire forestier québécois.

Diversité floristique et gradients environnementaux dans les tourbières du Québec

Les tourbières représentent la majorité des milieux humides du Québec et offrent une diversité floristique unique. Cependant, les gradients structurant leur biodiversité restent mal connus. Cette compréhension est toutefois essentielle afin d’orienter adéquatement les choix de conservation.

Extraction et analyse de modèles numériques de terrain par interférométrie radar à haute résolution

La topographie de surface est un paramètre important pour des différents domaines (hodologie, géologie, agriculture, …). Contrairement aux méthodes conventuelles, l’interférométrie radar permet de produire des modèles numériques de terrain sur des étendues spatiales importantes, à faible coût, dans un temps réduit et indépendamment de la condition métrologique (comparé au lidar aéroporté). L’objectif général de ce travail est de contribuer à la production de modèles numériques de terrain de meilleure qualité dans les milieux éloignés, comme au nord du Québec, par interférométrie radar.

Conception et validation d’un guide de surveillance de chantier des travaux d'infrastructures municipales

Ce projet concerne la surveillance de chantier des travaux d'infrastructures municipales. Il s’agit d’uniformiser les pratiques et de fournir de nouveaux outils pour aider les donneurs d’ouvrages à définir leurs mandats. Le guide créé sera simple, accessible et adaptable aux différentes situations que l’on retrouve en milieu municipal, afin de conseiller également les chargés de projets, les gestionnaires de villes, les ingénieurs mais aussi les entrepreneurs.

Phytoremédiation de sites miniers générateurs d’acide préalablement restaurés avec des recouvrements

La colonisation de sites restaurés avec de recouvrements (Couvertures à l’effet de barriere capillaire (CEBC), monocouches) par des espèces arborescentes représente le risque pour la performance de long durée de ces recouvrements.

Pages