Modélisation numérique de scénarios de restauration du parc àrésidus A du site Manitou

La gestion des rejets et stériles miniers constitue un défi grandissant auquel doit faire face le monde minier. Les ouvrages de restauration doivent être conçus pour résister dans le temps à court, moyen et long termes faces aux instabilités physiques, chimiques ou climatiques. Le site Manitou, ancienne mine de cuivre et de zinc, a longtemps été problématique pour l?environnement. Les résidus miniers ont été abandonnés sans aucune considération environnementale pendant plus de 20 ans.

Construction et suivi de deux réacteurs passifs biochimiques pour le traitement du drainage minier en climat nordique

L’industrie minière est un secteur économique important au Canada, mais qui entraine des impacts environnementaux importants. Les problèmes de pollution associés à l’activité minière sont principalement liés à la contamination des eaux, soit le drainage minier (DM), qui doit être traité. Une approche efficace est le réacteur passif biochimique, très utilisé en climat tempéré ou semi-aride. Cependant, sa mise en place en climat nordique est plus difficile et moins connue.

Caractérisation in situ du parc à rejet de Joutel en vue de l’implantation d‘une technique de stabilisation/solidification

L’interaction entre les sulfures contenus dans les rejets miniers, l’eau et l’oxygène peut mener à la formation du phénomène du drainage minier acide (DMA) si le potentiel de neutralisation de ces rejets est insuffisant pour contrer l’acidité produite. Le DMA est caractérisé par une acidité élevée et des concentrations en métaux importantes.

Utilisation de bois raméal fragmenté pour faciliter la recolonisation forestière sur roches stériles d’une mine d’or

Pour rétablir l’écosystème forestier sur roches stériles minières, la recolonisation naturelle à partir de la forêt environnante présente plusieurs avantages. Mais l’établissement des essences forestières requiert des conditions qui font défaut aux roches stériles. Du fait de leur manque en matière organique, ces substrats dégradés manquent de nutriments, d’eau, et d’organismes du sol.

Élaboration d’une approche de modélisation géoenvironnementale de stériles miniers à l’étape de mise en valeur d’un projet d’exploitation d’une mine à ciel ouvert : application à un gisement Au-Cu de

Les mines à ciel ouvert génèrent de grandes quantités de stériles miniers. Selon leur composition, les stériles peuvent être potentiellement contaminants lorsqu’exposés à l’air et à l’eau. Une bonne connaissance des propriétés des stériles permet donc de mieux planifier leur gestion afin de réduire les risques environnementaux. Le projet consiste à réaliser une modélisation géo-environnementale des stériles miniers à l’étape de mise en valeur d’un gisement Cu-Au.

Étude minéralogique et métallurgique du gisement d’or de la mine Kittilä dans le but d’augmenter le taux de la récupération de l’or réfractaire

Le projet proposé pour l’été 2016 est lié à une division d’Agnico Eagle en Finlande (la mine Kittilä). Le gisement est un minerai d’or autour de 4 g/t. Son exploitation devrait se poursuivre jusqu’en 2035, ce qui en fait la mine présentant la durée de vie la plus longue de l’entreprise. Ses réserves d’or prouvées et probables contiennent 4,4 millions d’onces (28 millions de tonnes titrant 4,80 g/t d’or). L’exploitation souterraine de la mine a démarré en 2010.

Stratégie analytique pour la résolution de problématiques reliées à la présence de fondant dans une solution préparée par fusion

La dissolution des échantillons géologiques, par exemple un minerai de nickel, représente un défi en soit. Certaines options sont possibles dont la mise en solution par fusion. Cette technique consiste à faire fondre un fondant à haute température et dissoudre le minerai de nickel dans cette matière fondue. C’est le même principe de dissolution du sucre dans votre café. La matière fondue homogène est versée et dissoute dans une solution acide. Une fois cette solution obtenue, il est possible de connaître son contenu en nickel par des techniques analytiques élémentaires.

Une etude numirique du comportement sismique d’un parc a residus

La stabilité des parcs à résidus est une priorité pour l’industrie minière due aux conséquences graves qui peuvent être associées avec une rupture. Le taux de défaillance de ces ouvrages est dix fois plus élevé que celui des barrages conventionnels et 25 % des défaillances sont attribuables à la séismicité. En raison de leur permanence, les parcs à résidus situés en régions de séismicité modérée doivent être conçus pour l’activité sismique importante. Les méthodes analytiques sont typiquement utilisées pour l’évaluation de la stabilité sismique.

Potentiel minéralisateur des suites magmatiques liées aux indices de tungstène (W) dans le district de Chibougamau-Chapais

Notre monde moderne ne peut subsister sans l’apport continuel de métaux extraits du sol. Les gisements métallifères doivent être découverts. Ces découvertes résultent de travaux d’exploration. Pour guider les travaux d’exploration, des modèles de formation des gisements sont développés à partir de l’acquisition de données scientifiques. Le projet proposé vise à tester un modèle développé ailleurs, à savoir que la présence de tungstène (W) traduit des activités magmatiques importantes qui sont à l’origine de la formation de plusieurs types de gisements.

Traitement de l’arsenic dans des lixiviats d’arsénopyrite et caractérisation environnementale des précipités

Les rejets de certaines mines en exploitation peuvent représenter un risque pour l’environnement. Les compagnies minières doivent se soumettre à différentes directives environnementales imposant une limite à la quantité de polluants rejetés dans leurs effluents. L’arsenic (As) est l’un de ces polluants. Il est libéré lors de l’extraction de divers métaux ayant une valeur commerciale. Ainsi, les compagnies oeuvrant dans le domaine se doivent d’avoir un système de traitement efficace et économiquement viable.

Pages