Améliorer les performances sportives par l’IA

Les blessures et les mauvaises habitudes peuvent faire dérailler la carrière d’un athlète et sa qualité de vie. Pascal McCarthy l’a découvert à ses dépens lorsque sa carrière de joueur de volleyball professionnel a été abrégée en raison de blessures récurrentes. C’est à ce moment-là qu’il a constaté les lacunes du système médical en ce qui a trait au traitement des blessures sportives, y compris les commotions cérébrales, et qu’il a décidé d’agir à cet égard. 

Un outil révolutionnaire prédit la probabilité d’accident vasculaire cérébral

Karina Gasbarrino se sert de l’IA pour s’attaquer à la deuxième cause de décès et à la troisième cause d’invalidité au monde, un accident vasculaire cérébral (AVC). Son parcours a commencé il y a plus de 10 ans lorsqu’elle a perdu son grand-père à la suite d’un AVC. Depuis, elle a consacré sa carrière universitaire à sa mémoire, en contribuant à faire progresser le dépistage et le diagnostic précoces de dépôts adipeux dans les artères du cou. La rupture de ces plaques est la principale cause des AVC. 

Exploiter l’IA pour améliorer la qualité de vie des pensionnaires du zoo de Toronto

Un nombre croissant d’espèces font face à un risque important d’extinction. La conservation de la faune joue donc un rôle de plus en plus crucial. L’étude du comportement animal est essentielle pour nous aider à créer des environnements optimisés selon les espèces où les animaux, en particulier ceux qui sont menacés, peuvent vivre heureux et sainement tout en nous éclairant sur le comportement humain. Les zoos et d’autres espaces de conservation travaillent à la création d’habitats favorisant le bien-être animal.

Oui, Autonopia lave les vitres.

Les méthodes de lavage de vitres des immeubles de grande hauteur étant pratiquement les mêmes depuis 1930, l’heure est venue de les moderniser.  

Autonopia, une petite entreprise, met au point un robot unique en son genre. Il peut descendre en rappel de façon sécuritaire sur tous les types de surfaces de bâtiments, et ce, beaucoup plus rapidement que les humains. 

Une entreprise en démarrage crée un appareil pour soutenir le plancher pelvien des femmes

Negin Ashouri s’est donné pour mission d’améliorer la qualité de vie des femmes, un dispositif médical à la fois.

Les drones intelligents d’une stagiaire de l’Inde règlent un problème agricole

Les fermetures de frontières et les restrictions de voyages internationaux en raison de la pandémie de COVID-19 n’empêchent pas certains des meilleurs talents du monde de collaborer avec des chercheuses et chercheurs du Canada cet été.

Les cannabinoïdes peuvent-ils pousser dans des algues? Selon une équipe de recherche appuyée par Mitacs, la réponse est oui!

La professeure Isabel Desgagné-Penix et son équipe de l’Université du Québec à Trois-Rivières ont été les premiers à démontrer que les cannabinoïdes pouvaient pousser avec succès dans des microalgues à l’aide d’un processus appelé ingénierie métabolique.

Le processus d’ingénierie métabolique consiste à extraire des plants de cannabis les gènes responsables de la production de cannabinoïdes, puis à les insérer dans des algues, créant ainsi un bouillon de culture pour les cannabinoïdes dans ces algues.