Une nouvelle colle pour les os assure le succès d’une entreprise en démarrage de Halifax

Voilà justement ce sur quoi se penche Dartmouth Medical Research, une entreprise en démarrage de Halifax, en Nouvelle-Écosse, qui a mis au point une technologie d’adhésif osseux et qui se concentre sur le développement et la mise en marché du produit. La « colle » proposerait une méthode simple et rapide pour soigner les fractures, particulièrement celles qui sont composées de plusieurs petits fragments qui sont difficiles à traiter de manière conventionnelle. L’adhésif retient les os ensemble tout en assurant le confort aux patients et réduisant le temps de récupération.

Les usines intelligentes annoncent la prochaine révolution industrielle

Nous sommes au cœur d’une autre révolution industrielle : Industrie 4.0. Formulé pour la première fois lors de la Foire de Hanovre 2011 en Allemagne, Industrie 4.0 est une stratégie de haute technologie qui marrie la fabrication et l’Internet des objets pour créer de soi-disant « usines intelligentes ». À l’ère d’Industrie 4.0, les robots d’usines communiquent les uns avec les autres et avec les humains à l’aide de systèmes cyber-physiques, de communications Internet et d’informatique en nuage.

Une entreprise de Kelowna fait du bruit avec une technologie de téléphone intelligent

Alors que la majorité des téléphones intelligents sont habiles pour capter les paroles à courte distance, les environnements bruyants comme les concerts rock posent un défi différent. Les foules qui crient assourdissent la musique, menant à une mauvaise qualité d’écoute sur le téléphone.

LG s’est adressé à ESS afin d’élaborer des micropuces qui amplifient l’audio tout en distinguant entre la mélodie et les sottises dans une salle de concert.

Des lunettes à la Star Trek offrent de nouvelles possibilités aux malvoyants

Mises au point par une société en Ontario, les lunettes eSight peuvent aider des centaines de milliers de Canadiens souffrant de déficiences visuelles graves à mieux voir quotidiennement. Dotées d’une caméra en temps réel reliée à un écran, ces lunettes ressemblent aux casques de réalité virtuelle d’aujourd’hui, mais elles font beaucoup plus.

La science de la prise de décision

C’est ce que le chercheur étudiant au doctorat de l’Université McGill, Derek Albert voulait découvrir. 

Une découverte sucrée

Créée en chauffant un mélange de sucre, de jus de citron et d’eau, la pâte de sucre est par la suite refroidie jusqu’à ce qu’elle atteigne une consistance de mastic. Le mélange est non toxique et utilisé à la température ambiante sans nécessiter de solvants spéciaux pour nettoyer.

De la recherche en sciences sociales aide une entreprise à transcender les taux de clics et les pages vues

Treefrog de Newmarket, Ontario sait tout ce qu’il y a à savoir à propos des médias sociaux pour les entreprises. Elle offre une gamme de services de marketing aux clients, incluant les stratégies « traditionnelles » de médias sociaux. Mais une série de conversations continue entre Sean Stephens, le PDG de Treefrog et Laurie Baker, alors une candidate au doctorat en anthropologie à l’Université York a suscité un changement dans la façon pour l’entreprise d’aborder les médias sociaux.

Une entreprise en démarrage de l’Ontario engage les employés avec des jeux vidéo

La firme de développement organisationnel ontarienne ODScore s’est posé la question. Sauf qu’au lieu d’utiliser de vrais jeux vidéo pour motiver les employés de ses clients, elle utilise les principes qui rendent les jeux vidéo palpitants pour engager les employés au travail.

Donc lorsqu’elle a souhaité élaborer un nouveau service pour s’attaquer à de plus gros changements organisationnels, ODScore s’est tournée vers l’institut des jeux de l’Université de Waterloo pour une expertise renouvelée.

La Saskatchewan combattra les taux d’absentéisme en reliant la santé et le bien-être à la productivité

La professeure Lorna Butler et son équipe du Collège des Sciences infirmières et de l’International Centre for Northern Governance and Development de l’Université de la Saskatchewan souhaitent aborder cette question à l’aide d’un partenariat de recherche avec l’International Mineral Innovation Institute (IMII) et le programme Mitacs Accélération.

Une technologie « scan au patin » offre du confort sur mesure à la patinoire

Un nouveau projet de recherche entre Anne-Laure Ménard, une chercheure postdoctorale au Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie (LIO) de l’Hôpital du Sacré-Cœur à Montréal et la compagnie d’équipement de sport CCM Hockey intègre le génie biomédical et la conception de patins pour créer des patins de hockey sur mesure. Le projet commença lorsqu’Anne-Laure commença à examiner des occasions auprès d’entreprises alors qu’elle terminait son doctorat à la Polytechnique de Montréal.

Pages