Des chercheurs bloqués à l’étranger travaillent sur un vaccin à la COVID

Lorsque Gurudeeban Selvaraj et Satyavani Kaliamurthi sont arrivés au Canada en 2019, ils ne se doutaient pas qu’ils mettraient au point un vaccin préventif ainsi qu’un médicament pour lutter contre la plus grande pandémie du millénaire.

Une chercheuse de Mitacs aide à adapter un décontaminant de fruits aux masques N95

Lorsque la chercheuse postdoctorale Mahdiyeh Hasani de l’Université de Guelph est arrivée au Canada en 2017 et a commencé à travailler avec le professeur Keith Warriner à la mise au point d’un produit pour décontaminer les fruits et légumes frais, elle ne pouvait pas prédire que seulement quelques années plus tard, la COVID-19 changerait profondément le monde, et l’incidence de sa recherche.

Comment l’Internet des objets peut appuyer les infrastructures radio

En cas de situation d’urgence comme une catastrophe naturelle, ou la pandémie actuelle, les équipes de premiers secours canadiennes utilisent des systèmes de radio mobile pour communiquer rapidement et de manière sécurisée. Partout dans le monde, les fabricants utilisent également des systèmes radio dans leurs usines de production. Pour fonctionner, les communications radio nécessitent une infrastructure complexe comprenant des centaines de milliers de stations de répéteurs radio dans toute l’Amérique du Nord et à travers le monde.

Un stagiaire cherche à protéger la propriété intellectuelle liée au développement d’un vaccin contre la COVID-19

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, on compte un total de 71 486 cas de COVID-19 au 13 mai 2020, dont 83 % en Ontario et au Québec, des provinces qui déplorent à elles deux 92 % du nombre total de décès au pays. Avec un taux de mortalité de 3,4 %, la COVID-19 a créé une demande sans précédent — et croissante — de vaccin.

Un stagiaire de recherche joue un rôle clé dans la reconversion d’une entreprise suite à la COVID-19

Lorsque la pandémie de COVID-19 a été annoncée et que le gouvernement du Canada a sollicité les chercheurs et les entreprises afin de développer des solutions, Ramtin Rasoulinezhad a répondu présent.

Étudiant des cycles supérieurs à l’Université Western, Ramtin travaillait en tant qu’ingénieur de recherche appuyé par le programme Mitacs Accélération. Il travaillait sur un projet de bâtiment à énergie zéro avec AVL Manufacturing lorsque le PDG de l’entreprise, Vince Discristofaro, l’a choisi pour collaborer directement avec la division dédiée aux solutions hybrides.

Une stagiaire cherche à faire progresser la santé mondiale et les solutions à la COVID-19

Face à la pandémie de la COVID-19, une équipe de recherche de premier plan de l’Université de l’Alberta a mis au point un revêtement innovant capable de tuer les virus.

De la Tunisie au Canada : un stagiaire de Mitacs cherche à améliorer la technologie de reconnaissance de la parole

Le parcours de Semah Aissaoui aux côtés de Mitacs a commencé durant l’été 2018 : il était alors étudiant de premier cycle en Tunisie lorsqu’il est venu pour la première fois au Canada en tant que stagiaire de recherche Globalink. Il a ensuite été admis au programme Bourse aux cycles supérieurs Mitacs Globalink grâce auquel il a pu fréquenter l’établissement d’études supérieures Polytechnique Montréal au Canada. Il travaille aujourd’hui avec Fluent.ai dans le cadre d’une bourse Mitacs Accélération.

Il fait froid au sous-sol? Il fait chaud à l’étage?

Dans le secteur de la construction résidentielle traditionnelle du Canada, la mauvaise conception des conduits crée des secteurs dont la ventilation est excessive ou insuffisante, ce qui engendre de grandes fluctuations de température, de l’inconfort et de l’inefficacité. Le fonctionnement de la plupart des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation (CVC) au Canada repose sur une conception à zone unique dans laquelle un thermostat muni d’un seul capteur de température met en marche et éteint le système.

Revitaliser les langues autochtones grâce aux outils numériques

Lorsque Annalena Felber est venue d’Allemagne pour rejoindre l’Université de la Saskatchewan à l’été 2017 afin de travailler avec la professeure adjointe Marguerite Koole, elles avaient en tête un tout autre projet de recherche d’été.

Les jeunes Canadiens bénéficient de soutien en santé mentale grâce à des politiques qui s’appuient sur des données probantes

La santé mentale évolue au fil du temps, encore plus que la santé physique. Elle est profondément influencée par nos relations avec nos amis, notre famille, nos collègues et notre environnement général, ce qui rend la situation de chaque personne unique. Selon le ministère de la Santé mentale et des Dépendances de la Colombie-Britannique, le suicide est devenu la neuvième cause de décès au Canada. La province enregistre le taux le plus élevé d’hospitalisations liées à des maladies mentales et à la toxicomanie.

Pages