Elle vit! Des méthodes améliorées de culture de cellules humaines peuvent mener à de nouveaux traitements

C’est pourquo i les étudiantes Mitacs Globalink Friederike Floegel d’Allemagne et Mireya Cervantes González du Mexique se sont jointes au laboratoire du professeur Frampt on à l’Université Dalhousie à Halifax cet été. Elles ont eu l’occasion de faire progresser deux nouvelles approches de culture de cellules qui dupliquent mieux les tissus humains.

Friederike a créé des pellicules sensibles à la température pour produire des cellules qui peuvent être détachées pour étudier le comportement spécifique de cellules de cancer; et la pellicule les rendra plus faciles à reproduire.

Une application conviviale pour mesurer l’autisme

Le trouble du spectre de l’autisme renvoie à une vaste gamme de conditions caractérisées par des difficultés associées aux aptitudes sociales, aux comportements répétitifs, à la parole et à la communication non verbale. Ce trouble jadis mécompris touche une large gamme de compétences et de comportements de communication.

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, un enfant canadien sur 66 reçoit un diagnostic d’autisme.

S'inspirer du rock 'n' roll pour accroître la résistance des immeubles aux tremblements de terre

En soumettant le bois à des essais sous contrainte, on améliore les chances de restauration après un désastre.

Une stagiaire d’été de la Chine développe une superpuissance à l’Université Simon Fraser — elle apprend à voir à travers la peau

Comme la superpuissance d’un personnage Marvel, la stagiaire d’été Yutian Zhang a appris à voir à travers le tissu.

Toutefois, à la différence d’un super héros de bandes dessinées, Yutian travaille avec une équipe de recherche afin de développer un système optique à base de laser ainsi qu’un appareil photo spécial pour voir à travers le tissu. Le résultat souhaité est l’amélioration de la technologie médicale d’imagerie tissulaire.

Summer intern from China develops superpower at SFU — learns to see through skin

Like a Marvel character’s super power, summer intern Yutian Zhang has been learning how to see through tissue.
 
However, unlike a comic-book hero, Yutian is working with a research team to develop a laser-based optical system and a special camera to see through tissue. The desired result would be improved medical technology for tissue imaging.
 

Summer intern from China develops superpower at SFU — learns to see through skin

Like a Marvel character’s super power, summer intern Yutian Zhang has been learning how to see through tissue.

However, unlike a comic-book hero, Yutian is working with a research team to develop a laser-based optical system and a special camera to see through tissue. The desired result would be improved medical technology for tissue imaging.

Une équipe de recherche en performance sportive repêche du talent international pour un lancement commercial

Un laboratoire de recherche à Edmonton tire parti du talent international afin d’aider à faire passer leurs solutions de haute technologie pour les sportifs du laboratoire au terrain de football. 

Une équipe de recherche en performance sportive repêche du talent international pour un lancement commercial

Un laboratoire de recherche à Edmonton tire parti du talent international afin d’aider à faire passer leurs solutions de haute technologie pour les sportifs du laboratoire au terrain de football. 

Sports performance research team drafts international talent for commercial kick-off

An Edmonton research lab is tapping into some international talent to help bring their high-tech solutions for athletes out of the lab and onto the football field. 

Shengjie Xiu, a 20-year-old undergraduate student from China, spent his summer working in professor Hossein Rouhani’s neuromuscular control and biomechanics laboratory at the University of Alberta. There, he’s been tasked with helping to develop a custom software application designed to pair to a set of augmented-reality (AR) goggles and biofeedback sensors that help athletes assess their performance.

Une application novatrice permet de rendre les édifices accessibles

Ishita Saraswat, une finissante de premier cycle de Dayalbagh Educational Institute Dayalbagh, Agra en Inde et son pair tunisien, Aymen Brahim de l’École Nationale d’Électronique et des Télécommunications (ENET’COM) de l’Université de Sfax sont des stagiaires Mitacs Globalink qui ont découvert que la meilleure approche est d’identifier le problème et de mettre en œuvre la solution en même temps à l’aide d’une application en ligne.

Pages