Le traitement des eaux usées à l’ère des modèles numériques

Cet été, Nathalia Soares Covre, une stagiaire de Mitacs provenant du Brésil, aide l’équipe modelEAU à mettre au point un modèle numérique d’un processus novateur pour le traitement des eaux usées. Ce nouveau processus réduit le rejet d’azote dans les lacs et les rivières, de sorte que les exploitants des usines peuvent réduire les répercussions des eaux usées urbaines sur les écosystèmes locaux.

Une nouvelle voix pour les réfugiés au Canada

Le Canada a toujours accueilli des réfugiés, mais en raison de la hausse récente du nombre de réfugiés, l’infrastructure a de la difficulté à suivre. Les petites villes manquent souvent de ressources, tandis que les réfugiés ne disposent pas de l’ensemble de compétences nécessaires pour s’intégrer. Sarah Alkholb est partie de l’Arabie saoudite pour se rendre à Saskatoon cet été afin d’aborder un des aspects de ce problème.

Comment transformer le gaspillage en aliments durables

L’équipe menée par la professeure Filiz Koksel qui comprend Maria Arzamendi, une stagiaire Mitacs Globalink du Mexique, développe des stratégies pour réduire le gaspillage alimentaire en utilisant des sous-produits de boulangerie pour créer des collations riches en protéines et en fibres.

Regard neuf sur la planification de la construction d’infrastructures

Wendlasida Ouedraogo fait partie d’une équipe de recherche à l’École Polytechnique de Montréal qui met au point la prochaine génération de logiciels de vision artificielle, qui automatise des tâches visuelles pour aider les ingénieurs civils et les urbanistes de la ville à prévoir la demande dans le domaine de la construction.

Faire sonner la bonne alarme dans une USI bruyante

Une équipe de recherche de l’École de technologie supérieure développe présentement une solution technologique pour aider le personnel infirmier et médical à distinguer les signaux importants de l’USI : une oreillette « intelligente » pour le personnel des soins hospitaliers. Cet été, un stagiaire international de recherche de Stage de recherche Mitacs Globalink a été engagé afin d’aider à faire avancer la technologie un pas plus près d’une unité de soins près de vous.

Une semelle numérique aide les porteurs malvoyants à prendre un pas vers le futur

Pour les personnes vivant avec des déficiences visuelles importantes ou la cécité, les cannes blanches peuvent être un outil essentiel pour naviguer dans la vie quotidienne. Mais s’il y avait une sorte de chaussure qui pourrait vous avertir d’objets imminents et vous aider à naviguer de nouveaux environnements sans une canne? Stagiaire Balkiss Friaa

Les patients en oncologie auront un accès facile à l’information sur leur traitement

Cet été, le stagiaire Globalink Anton Gladyr, étudiant de premier cycle en Ukraine travaille sous la supervision du professeur John Kildea afin d’étendre la fonctionnalité de l’application. Anton développe une interface conviviale qui recueillera des données des patients pendant qu’ils suivent leur traitement.

Une rencontre d’échanges pour discuter des défis liés à la maladie mortelle

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), l’organisme responsable de veiller à la santé et au bien-être des Canadiens et des animaux et à la protection des végétaux de notre pays, reconnaît que les scientifiques font un bien meilleur travail à déterminer et à composer avec les risques biologiques en joignant leurs forces.

Trouver le portrait global dans les algues microscopiques

Après avoir entendu parler de Stage de recherche Mitacs Globalink par l’entremise de sa chef de département, elle visa le Canada et a soumis sa candidature.

L’intérêt de Hayfa pour la recherche à l’étranger l’a bientôt amenée à Trois-Rivières, Québec où elle étudie les algues afin d’en apprendre plus sur la santé des lacs et des rivières de la province. Son projet de recherche, basé à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), utilise une nouvelle approche mathématique pour évaluer les organismes microscopiques dans l’eau douce et salée.

Un stagiaire à Ryerson apaise les tensions à Toronto

Florian Mayer, un stagiaire Mitacs Globalink qui a passé son été à l’Université Ryerson à Toronto tente de comprendre comment des villes et des routes peuvent être construites afin de réduire le trafic tout en travaillant à l’amélioration des résultats de santé à long terme dans les villes les plus achalandées au monde. Faisant de la recherche aux côtés de la professeure adjointe Leila Farah, Florian a examiné comment l’environnement urbain affecte la santé publique et comment les planificateurs peuvent travailler avec les communautés afin de l’améliorer à l’échelle locale. 

Pages