Gerardo Martinez Narro rêve d’un avenir durable

Étudiant de l’Institut d’études supérieures de Tamaulipas, au Mexique, Gerardo profite de la culture de recherche au Canada où le niveau d’excellence est très élevé et reçoit des directives détaillées de son équipe du laboratoire et de son professeur lorsqu’il en a besoin. Son projet porte sur l’essai du rendement thermique d’un nouveau type de panneau solaire afin d’optimiser sa capacité à produire de l’électricité. 

César Maldonado Monter fait carburer son rêve au Canada

Provenant du Mexique, où il étudie le génie chimique à l’Institut de Technologie de Monterrey, César a entendu parler de Mitacs par l’entremise d’un ami et d’un ancien stagiaire de recherche. Après avoir vu les photos de son ami et entendu ses histoires sur la recherche, il s’est tout simplement dit : « Il faut que j’aille au Canada! ». Avec cette conviction en tête, il a fait une demande et a été accepté de mener un projet de recherche en production de biocarburant à Québec cet été.

Paulina Ramirez Niembro se lie à la culture à Victoria

Paulina fait partie de l’équipe qui œuvre sur le projet de recherche duCentre for Youth and Society intitulé « Stronger Together » qui comprend des gardiens du savoir et des étudiants du programme de counseling des communautés autochtones du département de la psychologie de l’éducation et des études sur le leadership. Elle a contribué à établir une base de connaissance pour deux projets portant sur la culture autochtone relativement à la santé mentale et à l’identité culturelle des jeunes.

Aishwarya Roy : entreprendre une carrière en recherche au Canada

Son projet de stage en recherche, sous la supervision du professeur Dae-Sik Moon du Département d’astronomie et d’astrophysique de l’Université de Toronto, utilise la nouvelle technologie qui, au départ, a été mise au point pour le télescope spatial James Webb, fruit d’une collaboration entre la NASA, l’Agence spatiale européenne et l’Agence spatiale canadienne.

Un rêve de recherche trouve son pont d’envol

Au sein du groupe de systèmes robotiques et autonomes reconfigurables de l’École de génie Schulich, Adyasha contribue au perfectionnement d’un drone bicoptère original hautement maniable pouvant voler dans des espaces restreints comme ceux où ont lieu des opérations de recherche et de sauvetage en milieu urbain, minier ou autre, comme des bâtiments effondrés.

Faites la connaissance d’Hamza, revenu au Canada pour trouver des remèdes à une maladie

Université d’attache et pays d’origine
Institut de technologie Vellore , Inde

Superviseur de stage de recherche Globalink
Steven Zimmerly, Ph. D, sciences biologiques

Université d’accueil du stage de recherche Globalink à l’été 2013
Université de Calgary, Département des sciences biologiques

Carte postale de la Turquie: Un étudiant à la maîtrise de l’Université d’Ottawa contribue à la réduction des gaz à effet de serre

Au département de génie chimique et biologique de l’Université d’Ottawa, je travaille avec Dr Tezel et Dr Boguslaw Kruczek pour étudier la possibilité pour les membranes inorganiques de capter les gaz à effet de serre. Bien que ces membranes conviennent bien aux applications de grande envergure, il faudra encore quelques années pour que la mise en œuvre industrielle soit possible.

Mitacs Globalink : un soutien pour la maîtrise

Après avoir terminé son baccalauréat en génie électrique à l’Institut de technologie de Beijing, Wanyao savait qu’il devait revenir au Canada. À l'automne 2013, il s’est donc inscrit comme étudiant étranger à la maîtrise au Département de génie électrique et informatique de l’Université de Toronto.

Au Canada comme chez soi

À titre d'ancienne étudiante Globalink, Linda s’est vue octroyer une bourse du programme Miatcs Globalink destinée aux étudiants des cycles supérieurs. Ce programme soutient financièrement les anciens stagiaires de recherche Globalink qui reviennent au Canada pour y mener des études des cycles supérieurs dans une des universités partenaires de Mitacs.

Poursuivre ses études au Canada

Comme ancien étudiant Globalink, Pragyan était admissible au programme de bourses Globalink à l’intention des étudiants des cycles supérieurs. Ce programme propose du soutien financier aux anciens stagiaires de recherche Globalink qui souhaitent revenir au Canada pour y poursuivre des études de maîtrise ou de doctorat dans une université partenaire de Mitacs.

Pages