Une équipe de recherche en performance sportive repêche du talent international pour un lancement commercial

Un laboratoire de recherche à Edmonton tire parti du talent international afin d’aider à faire passer leurs solutions de haute technologie pour les sportifs du laboratoire au terrain de football. 

Sports performance research team drafts international talent for commercial kick-off

An Edmonton research lab is tapping into some international talent to help bring their high-tech solutions for athletes out of the lab and onto the football field. 

Shengjie Xiu, a 20-year-old undergraduate student from China, spent his summer working in professor Hossein Rouhani’s neuromuscular control and biomechanics laboratory at the University of Alberta. There, he’s been tasked with helping to develop a custom software application designed to pair to a set of augmented-reality (AR) goggles and biofeedback sensors that help athletes assess their performance.

Une application novatrice permet de rendre les édifices accessibles

Ishita Saraswat, une finissante de premier cycle de Dayalbagh Educational Institute Dayalbagh, Agra en Inde et son pair tunisien, Aymen Brahim de l’École Nationale d’Électronique et des Télécommunications (ENET’COM) de l’Université de Sfax sont des stagiaires Mitacs Globalink qui ont découvert que la meilleure approche est d’identifier le problème et de mettre en œuvre la solution en même temps à l’aide d’une application en ligne.

Faire avancer le rétablissement à la suite d’une fracture de la hanche sans une technologie complexe

Dans cette tranche d’âge, environ 50 pour cent des femmes et 25 pour cent des hommes subiront au moins une fracture ostéoporotique subséquente pendant le reste de leur vie. Après avoir subi une fracture de la hanche, le déclin de la mobilité et du fonctionnement des aînés peut être rapide. Il en résulte une dépendance accrue sur les soins, et des fardeaux financiers imposés sur leurs fournisseurs de soins et le système de soins de santé.

Les robots développent des compétences en empathie grâce à une équipe de l’Université Ontario Tech et à un stagiaire international

Pourquoi est-ce utile?

Si, par exemple, une personne en état de panique crie pour demander de l’aide, Zenbo pourrait suggérer d’appeler le 9-1-1 parce qu’il comprend le besoin sous-jacent d’assistance urgente. Cette sorte de réponse empathique pourrait faire des robots un compagnon important dans les maisons de soins, dans les hôpitaux et à la maison.

Contrer l’effondrement des colonies; une équipe de recherche tente de résoudre le mystère des abeilles

L’étudiante française à la maîtrise en génie biologique, Marie Marbaix passe son été à contribuer à l’étude mondiale du syndrome d’effondrement des colonies. Pendant 12 semaines, elle s’est jointe au professeur Levon Abrahamyan de l’Université de Montréal pour étudier la co-infection d’acariens et de virus des abeilles par l’entremise de Stage de recherche Mitacs Globalink. Les chercheurs souhaitent savoir si la co-infection, être affecté par plus d’un parasite ou virus à la fois, pourrait contribuer à la mort des abeilles, et ultimement, à l’effondrement des colonies.

Les coûts exorbitants de rappels de nourriture pourraient être réduits grâce à de minuscules protéines

C’est un énorme coût à couvrir pour les agriculteurs et les entreprises dont les moyens d’existence dépendent de la sécurité alimentaire et d’animaux en santé.

Un traitement en ligne de la dépression donne du courage et de l’espoir aux patients

La dépression est l’un des problèmes de santé les plus répandus du 21e siècle, touchant plus de 300 millions de personnes à travers le monde. La maladie ne fait aucune discrimination. Elle est une des principales causes d’incapacité au travail et représente un gros fardeau financier pour plusieurs familles.

Gérer la toxicomanie du bout du doigt

C’est ce que l’équipe du Centre for Health Evaluation and Outcome Science (CHEOS) de l’Université de la Colombie-Britannique est curieuse d’explorer. Cet été, l’équipe CHEOS a embauché Cianan Thomson, une stagiaire de recherche de Mitacs de l’Université Deakin d’Australie, pour l’aider à comprendre les outils qui existent déjà, ainsi que les possibilités d’adopter une approche novatrice.

La science de la stigmatisation

La question a attiré des chercheurs de diverses disciplines, incluant Danielle Benesch qui examine comment les perceptions de libre arbitre pourraient avoir un impact sur notre réponse à la crise des surdoses. Danielle, une stagiaire Mitacs de l’Universität Osnabrück en Allemagne a étudié le libre arbitre et la prise de décisions depuis des années. Elle s’est rendue au Canada cet été pour travailler sur un projet supervisé par le professeur Eric Racine de l’Université de Montréal afin d’examiner la relation entre les perceptions du libre arbitre et la dépendance.

Pages