Jeter les bases pour l’amélioration de la sécurité lors d’un tremblement de terre

Marina Maciel jette actuellement les fondations pour connaître du succès dans sa carrière. Étudiante de premier cycle en génie civil de l’Universidade Federal de Santa Maria au Brésil, Marina cherche des moyens de rendre les immeubles plus sécuritaires lors de séismes sous la supervision du professeur Dan Palermo au Département de génie civil de l’Université York. Ensemble, ils réalisent des travaux pour mettre à l’essai, analyser et préciser un nouveau type de technique de renforcement pour les murs en béton afin qu’ils résistent mieux aux tremblements de terre de forte magnitude.

Modéliser des plans de circulation aérienne pour réduire la consommation de carburant et les tarifs

Frederich Nietzsche a déjà dit que la danse sous toutes ses formes ne peut être exclue du cours de toute noble éducation. Elaine Dong, stagiaire en informatique de la Huazhong University of Science and Technology de Chine, a certes trouvé sa « danseuse intérieure » — au sens propre et au figuré — à Montréal où elle participe cet été à un projet de recherche sur la gestion de la circulation aérienne en vue d’améliorer la consommation de carburant.

Sorbonne Universités : Rencontre avec un bénéficiaire du programme de bourses de recherche Mitacs

Rediffusé avec la permission de Sorbonne Universités.

Amélioration du diagnostic des maladies du foie grâce à l’élastographie par ultrasons

Samuel Hybois a entrepris ses études de premier cycle en s’intéressant à tous les domaines du génie; cependant, un projet réalisé en classe a éveillé son intérêt à l’égard du génie biomédical. Le programme à son université d’attache à l’École des Mines de Nancy (Université de Lorraine) en France exige que chaque étudiant effectue un stage, et l’université lui a envoyé de l’information sur le Programme de stages de recherche Globalink.

Mise au point d’outils diagnostiques pour le cancer de la peau agressif

En 2015 seulement, on estime qu’environ 8 500 Canadiens recevront un diagnostic de cancer de la peau le plus agressif qui soit : le mélanome. Le mélanome est souvent causé par un grain de beauté anormal ou une lésion cutanée, et son dépistage précoce peut sauver des vies. C’est pourquoi Suranjana Samanta, stagiaire de recherche Mitacs Globalink, se consacre à l’étude de technologies qui peuvent sauver des vies grâce au dépistage précoce et précis de types de cancer.

Explorer les rôles de la politique et de la religion autour du monde

Dès sa première année d’études à l’IIT Madras en Inde, Yashasvini Rajeswar savait qu’elle voulait effectuer un stage de recherche dans le cadre du programme Globalink. « Je suis déjà allée au Canada. J’ai adoré ce pays et je savais que j’y retournerais un jour. J’ai entendu parler du Programme de stages de recherche Globalink au cours de ma première année par d’anciens collègues de classe et des amis. Cela m’a motivée à continuer d’obtenir de bonnes notes! »

Utiliser des souffleries pour améliorer la conception d’aéronefs

« Cette expérience m’a démontré qu’au Canada, vous pouvez accomplir tout ce que vous voulez si vous y mettez l’effort », affirme Sarahi Anguiano Gutierrez, étudiante en génie mécanique au Tecnológico de Monterrey, au Mexique. 

Collecte et catalogage d’artéfacts de l’Amérique centrale

Laura Solis Rodriguez est sur le point d’entreprendre sa dernière année à l’Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey au Mexique, où elle étudie en marketing et en communications. En raison de sa spécialisation en photographie publicitaire, Laura avait l’habitude de regarder les objets en pensant à la façon de les commercialiser auprès de clients éventuels. Elle n’aurait jamais pensé devoir utiliser ses compétences en photographie pour des artéfacts archéologiques!

Une étudiante en génie du Mexique avance à grands pas dans la conception de prothèses à la Polytechnique

Luz Anchondo Vásquez a toujours aimé venir en aide aux gens. Grâce à un stage de recherche Globalink, elle est en mesure de jumeler cet intérêt à ses connaissances en mécatronique.

C’est à son université, le Tecnológico de Monterrey Campus Chihuahua du Mexique, que Luz a entendu parler pour la première fois du Programme de stages de recherche Globalink. Avec l’aide d’un ami qui a déjà effectué un stage, Luz a présenté une demande et elle a ensuite été jumelée à Lionel Birglen pour un projet au Département de génie mécanique de l’École Polytechnique de Montréal.

Une stagiaire en génie biomédical marie réadaptation, robotique et médias sociaux

Il avait présenté sa demande l’année précédente et réalisé un projet de recherche à Montréal.

Se fiant aux renseignements pratiques fournis par son ami, Laura a décidé de soumettre une demande. Elle a été affectée à un projet supervisé par Mike Van der Loos du Département de génie mécanique de l’Université de la Colombie-Britannique. Laura travaille au laboratoire CARIS, où l’on effectue de la recherche expérimentale dans le but de faire progresser la science des interactions humain-robot.

Pages