Explorer les rôles de la politique et de la religion autour du monde

Dès sa première année d’études à l’IIT Madras en Inde, Yashasvini Rajeswar savait qu’elle voulait effectuer un stage de recherche dans le cadre du programme Globalink. « Je suis déjà allée au Canada. J’ai adoré ce pays et je savais que j’y retournerais un jour. J’ai entendu parler du Programme de stages de recherche Globalink au cours de ma première année par d’anciens collègues de classe et des amis. Cela m’a motivée à continuer d’obtenir de bonnes notes! »

Utiliser des souffleries pour améliorer la conception d’aéronefs

« Cette expérience m’a démontré qu’au Canada, vous pouvez accomplir tout ce que vous voulez si vous y mettez l’effort », affirme Sarahi Anguiano Gutierrez, étudiante en génie mécanique au Tecnológico de Monterrey, au Mexique. 

Collecte et catalogage d’artéfacts de l’Amérique centrale

Laura Solis Rodriguez est sur le point d’entreprendre sa dernière année à l’Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey au Mexique, où elle étudie en marketing et en communications. En raison de sa spécialisation en photographie publicitaire, Laura avait l’habitude de regarder les objets en pensant à la façon de les commercialiser auprès de clients éventuels. Elle n’aurait jamais pensé devoir utiliser ses compétences en photographie pour des artéfacts archéologiques!

Une étudiante en génie du Mexique avance à grands pas dans la conception de prothèses à la Polytechnique

Luz Anchondo Vásquez a toujours aimé venir en aide aux gens. Grâce à un stage de recherche Globalink, elle est en mesure de jumeler cet intérêt à ses connaissances en mécatronique.

C’est à son université, le Tecnológico de Monterrey Campus Chihuahua du Mexique, que Luz a entendu parler pour la première fois du Programme de stages de recherche Globalink. Avec l’aide d’un ami qui a déjà effectué un stage, Luz a présenté une demande et elle a ensuite été jumelée à Lionel Birglen pour un projet au Département de génie mécanique de l’École Polytechnique de Montréal.

Une stagiaire en génie biomédical marie réadaptation, robotique et médias sociaux

Il avait présenté sa demande l’année précédente et réalisé un projet de recherche à Montréal.

Se fiant aux renseignements pratiques fournis par son ami, Laura a décidé de soumettre une demande. Elle a été affectée à un projet supervisé par Mike Van der Loos du Département de génie mécanique de l’Université de la Colombie-Britannique. Laura travaille au laboratoire CARIS, où l’on effectue de la recherche expérimentale dans le but de faire progresser la science des interactions humain-robot.

Contribuer à la recherche sur le cancer de la prostate au Canada

Cet intérêt pour l’exploration l’a incité à participer au Programme de stages de recherche Mitacs Globalink au Département de physique, de génie physique et d’astronomie de l’Université Queen’s cet été. Sous la supervision du professeur Robert Gooding, Birbal utilise des techniques statistiques pour comprendre la façon dont les facteurs génétiques ou environnementaux peuvent favoriser la croissance de tumeurs aux stades avancés du cancer de la prostate.

Trouver de nouvelles utilisations à des médicaments existants

Au cours de l'été de 2014, des chercheurs de l'École de pharmacie de l'Université de Waterloo examinaient la possibilité d'utiliser un groupe de médicaments appelés inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine (SSRI) - normalement employés comme antidépresseurs - pour traiter la maladie d'Alzheimer.

Le dispositif Scorpion s'attaque aux tremblements de terre

Le projet a débuté lorsque Michael Gray effectuait de la recherche sur des techniques de protection contre les tremblements de terre à titre de chercheur postdoctoral au Département du génie civil de l'Université de Toronto. Michael a mis au point un prototype de dispositif de connexion dont l'une des extrémités pourrait saisir entre des pinces ressemblant à un peigne une partie de la structure de l'immeuble, tandis que l'autre extrémité serait soudée à un renfort.

L'importance de choisir un nouveau médicament

Lorsque Actavis Specialty Pharmaceuticals Co. a mis au point un nouveau médicament pour traiter les fibromes utérins - tumeurs bénignes qui se forment dans l'utérus de la femme - elle a établi un partenariat avec Bernice Tsoi, stagiaire du programme Accélération, pour l'aider à créer un modèle économique pour le produit. Puisqu'elle est étudiante de doctorat en méthodologie de recherche en santé à l'Université McMaster, la réalisation d'une analyse approfondie des coûts et avantages était tout à fait dans les cordes de Bernice.

Jesùs Carrillo Valdez a le cœur à l’ouvrage au Canada

Il a déjà une longueur d’avance pour atteindre cet objectif grâce au projet qu’il mène cet été avec Vincent Jacquemet, chercheur régulier à l’Hôpital du Sacré-Cœur, affilié à l’Université de Montréal, par l’entremise des stages de recherche Mitacs Globalink.

Pages