Évaluer le bien-être des communautés autonomes des Premières Nations

La communauté des Tsawwassen manquait cependant de données exhaustives au sujet de ses habitants. Ces renseignements — le statut socio-économique des habitants, leur éducation, leur santé, les moyens pour améliorer le sort de la communauté, etc. — étaient essentiels pour orienter le processus d’accession à l'autonomie des Tsawwassen.

Repousser plus loin les frontières de la technologie numérique

AWE Company utilise actuellement cette technologie pour ramener des touristes à l’époque du site historique canadien de Fort York, lieu de naissance de la ville de Toronto. Fort York a servi de principal lieu de défense de la ville du milieu des années 1700 jusqu’à la fin des années 1800.

Des signaux de changement dans les soins aux aînés

En collaboration avec la Dre Light et son équipe de chercheurs, Abhishek étudie les données recueillies par des microcapteurs mesurant l’influx électrique du cerveau et la pression sur la plante des pieds, afin de comprendre ce qui se passe lorsqu’une personne se retrouve en perte d’équilibre. Les recherches ont déjà permis de développer une semelle « intelligente » munie de capteurs permettant de détecter la perte de coordination des mouvements et certains changements dans la posture indicateurs d’une chute potentielle.      

Aider des enfants à retrouver leur chemin

Inscrit en génie mécatronique à l’Instituto Tecnológico de Estudios Superiores de Monterrey, au Mexique, Adrian a été jumelé au Département de psychologie de l’Université de Calgary.

Pendant l’été, Adrian participe à une recherche supervisée par le professeur Giuseppe Iaria, qui tente de créer un jeu vidéo permettant de diagnostiquer les enfants souffrant de désorientation topographique développementale (DTD), un trouble qui les empêche de bien se déplacer dans le monde qui les entoure.

Des retombées positives pour le traitement de la maladie d’Alzheimer

Pour Fernando Eguiarte-Solomon, inscrit en chimie à l’Université nationale autonome du Mexique, le fait de visiter le Canada pendant douze semaines dans le cadre d’un stage Globalink lié à la recherche sur la maladie d’Alzheimer représentait l’occasion d’une vie.

« Je voulais saisir l’occasion de contribuer à un domaine de recherche où les impacts potentiels sont grands. Le programme de stages Globalink semblait à même de me proposer une expérience enrichissante pour un été très stimulant, et mes attentes ont été comblées. »

Une étudiante du programme Globalink de Mitacs facilite la croissance dans des communautés torontoises

Mariana mène une initiative de recherche sous la supervision de Leila Farah, Ph. D., au Département de sciences architecturales de l’Université Ryerson.

Une stagiaire en recherche du programme Globalink contribue à des initiatives internationales en santé

Au cours de la dernière décennie, nous avons assisté à un essor spectaculaire des stratégies novatrices de financement et de prestation visant à améliorer l’état de santé des populations dans les pays en développement. Cela dit, toutes n'ont pas été fructueuses. Dans le cadre de ses recherches, Swapnika analyse les stratégies employées, par le passé, dans le financement et la mise en œuvre d’initiatives en santé afin de déterminer lesquelles ont été couronnées de succès, et lesquelles se sont révélées moins concluantes.

Cultiver des espèces d’arbres indigènes pour créer un environnement sain

En fournissant abris et sources de nourriture aux animaux et aux insectes présents naturellement dans une région donnée, les espèces d’arbres indigènes sont reconnues pour stimuler les écosystèmes. Par contre, les bénéfices exacts liés au fait de planter des espèces d’arbres indigènes n’avaient jamais été mesurés au Canada.

Profil de professeur Globalink : Dre Elizabeth Croft

De 2010 à 2012, la Dre Croft a accueilli des stagiaires Globalink originaires de l’Inde et du Brésil au sein de son équipe. Elle a chaque fois été agréablement surprise par l’éthique de travail et les capacités d’apprentissage de ces étudiants de premier cycle.

Planifier la croissance dans les communautés des Premières Nations

Reconnaissant ce défi, EcoPlan International a entrepris de mettre au point des outils de communication destinés à aider les chefs des Premières Nations à prendre leurs grandes décisions de planification. Après avoir fait appel à Mitacs-Accélération pour trouver un stagiaire, l’organisme s’est associé à Juliet Van Vliet, étudiante en maîtrise de l’École de géonémie de l’Université de la Colombie-Britannique, à qui elle a demandé de créer une base de données cartographique de système d’information géographique (SIG) pour plusieurs collectivités métisses de l’Alberta.

Pages