Passionnée de médecine

Travaillant aux côtés de Tim Storr, Ph. D., du Département de chimie de l’Université Simon Fraser, Laura et ses collègues testent des composés qui lient des métaux comme le zinc et le cuivre afin de mettre au point des stratégies de traitement pour la maladie d’Alzheimer. Cette recherche concrète menée dans un laboratoire interactif s’est révélée pour Laura une expérience très enrichissante. « La collaboration avec mes collègues de laboratoire a été une véritable source d’inspiration. Nous abordions le projet sous diverses perspectives et nous partagions nos méthodes de recherche. »

Combattre la maladie grâce à la technologie

Bojan Ramadanovic, boursier de recherche postdoctorale Accélération, mène des travaux de recherche au Centre Interdisciplinary Research in the Mathematical and Computational Sciences (IRMACS) de l’Université Simon Fraser. M. Ramadanovic se spécialise en modélisation mathématique de systèmes sociaux complexes, et s’intéresse notamment à la propagation des maladies et à la prestation de soins de santé. Dans le cadre d’un projet du programme Accélération de Mitacs, M. Ramadanovic et son superviseur universitaire, Alexander Rutherford, Ph.

Guérir de manière naturelle grâce à l’argile de Kisameet

Cette argile possède des propriétés antimicrobiennes naturelles. On la recueille dans le dépôt glaciaire de la baie de Kisameet, sur la côte de la Colombie-Britannique. Aujourd’hui, une entreprise la commercialise sous le nom de « Kisolite ».
La société Kisameet Glacial Clay inc. avait acquis les droits d’exploitation exclusifs de l’argile à des fins commerciales. L’entreprise avait toutefois besoin de preuves scientifiques solides pour démontrer les propriétés médicinales du produit avant son lancement sur le marché.

Profil de professeur : Professeure Bozena Kaminska – Université Simon Fraser

Originaire de Pologne, la Dre Kaminska a immigré au Canada en 1986 avant d’occuper pendant 14 ans un poste de professeure à l’école Polytechnique de Montréal. Elle a ensuite vécu pendant quelques années aux États-Unis, où elle a fondé l’entreprise OPMAXX.  Après avoir vendu l’entreprise, elle est revenue s’établir au Canada où elle a obtenu une chaire de recherche canadienne de niveau 1. La Dre Kaminska occupe depuis 2005 un poste à l’École des sciences du génie de l’Université Simon Fraser.

Améliorer la sécurité des personnes en fauteuil roulant

Depuis de nombreuses années, les coussins gonflables sont largement utilisés pour prévenir les blessures lors d’accidents automobiles. Mobisafe Systems, une entreprise établie à Vancouver, explore maintenant la possibilité d'employer une technologie semblable pour rendre plus sûrs les déplacements en fauteuil roulant.

L’entreprise a contacté l’école des sciences du génie de l’Université Simon Fraser afin de solliciter de l’expertise de recherche pour concevoir un système de « coussin gonflable » pour fauteuil roulant au moyen d’un coussin de mousse.

Faire la lumière sur un avenir écoénergétique

Tandis que les tarifs d’électricité ne cessent d’augmenter, les entreprises et les propriétaires de résidences se tournent vers des moyens de plus en plus novateurs pour réduire leur consommation d’énergie et adopter des comportements plus écologiques.

Maintenant que les ampoules écoénergétiques sont largement utilisées, Unity Integration Corporation (UIC), une entreprise de Vancouver, travaille au développement de nouvelles technologies pouvant réduire encore davantage la consommation d’énergie dans les bâtiments.

Cultiver la créativité des enfants

Kibooco (abréviation de Kids’ Book Company) est une jeune entreprise technologique qui a pour mission de stimuler la créativité des enfants en mettant à leur disposition dans Internet des outils de conception de livres d’histoires virtuels et physiques. Pour remédier au manque de ressources en recherche auquel font souvent face les petites entreprises, Kibooco s’est tournée vers le programme Mitacs-Accélération pour obtenir du soutien et de l’expertise. C’est ainsi qu’elle a trouvé Allen.

De meilleures habiletés de réseautage

L’atelier de réseautage Étapes a aidé M. Favaro à bâtir sa confiance afin de pouvoir partager les issus de ses recherches. « Je suis une personne sociable de nature, mais je manquais de formation sur la manière d’agir lors d’un véritable événement de réseautage. Recevoir des conseils de base tels qu’apporter des cartes professionnelles, se créer un profil LinkedIn ou simplement apprendre à aborder un inconnu pour discuter de tout et de rien a été bénéfique pour moi, sans compter que les animateurs étaient excellents.

Globalink : pour découvrir une communauté internationale engageante

Un des professeurs chinois de Zoey lui avait décrit Globalink comme un programme de recherche international qui pourrait à jamais transformer sa perception du monde. Il n'en fallut pas plus pour qu'elle s'empresse de poser sa candidature. Devenir membre d’une communauté internationale de recherche était l’un des rêves de vie de  Zoey, une étudiante passionnée de médecine.  Elle fut enchantée qu’on lui offre d’effectuer de la recherche sur la détection du cancer en partenariat avec le Dr Tim Storr du département de chimie de l’Université Simon Fraser.

À l’avant-garde des technologies vertes

Pour rivaliser de vitesse avec des concurrents tels Hyundai et Toyota et espérer pouvoir commercialiser d’ici quelques années ses piles à combustibles pour automobiles, l’entreprise doit composer avec des échéances très serrées. Pour se tenir à la fine pointe de la technologie, AFCC s’est adjoint les services du boursier postdoctoral Ehsan Sadeghi, Ph. D. de l'Université Simon Fraser, dans le cadre du programme de bourses de recherche postdoctorale Mitacs Élévation.

Pages