Effet des changements climatiques anticipés sur les bryophytes en forêt boréale mixte

Les changements climatiques influencent la distribution des espèces. Notre étude souhaite étudier cet effet en divisant le climat en deux périodes : climat passé (1950-1980) et actuel (1980-2010) sur la base du basculement des températures mondiales en 1980. Cette étude est réalisée en forêt boréale et se concentre sur les bryophytes (mousses, hépatiques et sphaigne) qui en sont des éléments structurants fondamentaux. Nous souhaitons étudier la distribution des bryophytes en réponse au climat et identifier des espèces bioindicatrices des variations climatiques.

Maintien de la productivité des pinèdes grises en forêt boréale

Les peuplements de pins gris sur sables sont des stations forestières peu résilientes en cas de perturbation ou de changement dans la dynamique de végétation. Dans certaines conditions, l’aménagement forestier peut favoriser le basculement d’une forêt productive vers un état de clairière ouverte. En identifiant les facteurs en cause dans le déficit de croissance du pin gris, cette étude vise à déterminer des indicateurs utiles pour prévenir la perte de productivité sur ces sites. Le maintien de la ressource forestière est un des fondements de l’aménagement forestier durable.

Modélisation numérique de scénarios de restauration du parc àrésidus A du site Manitou

La gestion des rejets et stériles miniers constitue un défi grandissant auquel doit faire face le monde minier. Les ouvrages de restauration doivent être conçus pour résister dans le temps à court, moyen et long termes faces aux instabilités physiques, chimiques ou climatiques. Le site Manitou, ancienne mine de cuivre et de zinc, a longtemps été problématique pour l?environnement. Les résidus miniers ont été abandonnés sans aucune considération environnementale pendant plus de 20 ans.

Construction et suivi de deux réacteurs passifs biochimiques pour le traitement du drainage minier en climat nordique

L’industrie minière est un secteur économique important au Canada, mais qui entraine des impacts environnementaux importants. Les problèmes de pollution associés à l’activité minière sont principalement liés à la contamination des eaux, soit le drainage minier (DM), qui doit être traité. Une approche efficace est le réacteur passif biochimique, très utilisé en climat tempéré ou semi-aride. Cependant, sa mise en place en climat nordique est plus difficile et moins connue.

Coupe partielle en forêt boréale mixte et coniférienne : Évaluation des impacts sur les communautés de sous-bois, la dynamique successionnelle et l’environnement de croissance des arbres

La forêt boréale revêt une grande importance écologique et économique pour le Québec. Afin de permettre à la fois la récolte durable de la ressource ligneuse et la conservation de la biodiversité et des habitats de cette forêt, les approches sylvicoles visant à réduite les écarts entre les forêts naturelles et aménagées sont appelées à prendre plus de place parmi les traitements sylvicoles utilisés. Les projets de recherche proposés s’inscrivent donc dans une volonté d’atténuer les effets des pratiques sylvicoles sur divers attributs des écosystèmes forestiers boréaux.

Évaluation en flexion et en tension de tenue de structures de bouleau assemblées avec des connecteurs métalliques

Le présent projet porte sur une étude de praticabilité de nouvelles solutions technologiques dans la construction des assemblages de chevrons et poutrelles en bois. L’attention est portée sur le bouleau comme un candidat potentiel pour ces types d’utilisations résidentielles et commerciales. En effet, malgré ses caractéristiques favorables prouvées par plusieurs études, le bouleau ne figure pas dans la liste des essences normalisées et destinées à une utilisation dans les fermes de toits assemblées avec des plaques métalliques.

Développement de composites bois-polymère avec une haute stabilité dimensionnelle

Une entreprise canadienne désire commercialiser un matériau composite bois-polymère (CBP). Ce matériau vise plusieurs applications, principalement dans le secteur de la construction. Afin de percer ce marché en croissance, l'entreprise travaillera avec l'Université du Québec an Abitibi-Témiscamingue (UQAT) afin de développer des formulations de CBP qui n'absorbent pas d'eau. L'entreprise partenaire bénéficierait de l'expertise de l'UQAT et d'un stagiaire qualifié dans le développement de ce nouveau matériau.

Utilisation de bois raméal fragmenté pour faciliter la recolonisation forestière sur roches stériles d’une mine d’or

Pour rétablir l’écosystème forestier sur roches stériles minières, la recolonisation naturelle à partir de la forêt environnante présente plusieurs avantages. Mais l’établissement des essences forestières requiert des conditions qui font défaut aux roches stériles. Du fait de leur manque en matière organique, ces substrats dégradés manquent de nutriments, d’eau, et d’organismes du sol.

Traitement de l’azote ammoniacal dans les effluents miniers au moyen de procédés d’oxydation avancée

Les mines en exploitation doivent se soumettre à des directives environnementales en ce qui a trait à la qualité de leurs effluents. La non-toxicité aquatique, pour la truite arc-en-ciel et les daphnies, est un des critères essentiels, alors que l’azote ammoniacal est l’un des principaux paramètres responsables, même à faible concentration. Ses sources sont l’eau de dénoyage et/ou la dégradation incomplète des cyanures et leurs dérivés.

Vulnérabilité des forêts et des activités forestières aux changements climatiques

Les feux de forêts naturels sont les perturbations majeures à la base de la dynamique végétale boréale. Les changements climatiques induiront une augmentation des régimes de perturbations. Les régimes de perturbations, la structure et la composition forestière pourraient se diriger vers une variabilité naturelle différente de celle connue précédemment.

Pages