Litho-minéralogie automatisée de carottes de forage et de poudres de minerais pour des applications géométallurgique et géoenvironnementale

Le projet présenté ici vise le développement d’une technique de caractérisation lithologique automatisée adaptée pour les carottes de forage en exploration minière. La technique sera basée sur divers capteurs (optiques, chimiques et autres) ainsi que la microscopie optique. Les données obtenues (big-data) serviront à l’optimisation des procédés de traitement des minerais ainsi que la bonne gestion environnementale des rejets issus des exploitations minières.

Établissement de liens entre les changements climatiques anticipés et la classification écologique d’une portion de la forêt boréale et tempérée de l’Ouest du Québec - Year two

Cette demande porte sur les changements de végétation anticipés sous l'effet des changements climatiques, à la jonction entre le domaine de la sapinière à bouleau jaune (forêt tempérée) et celui de la sapinière à bouleau blanc (forêt boréale) (Figures 1 et 2). Nous quantifierons les différences entre le climat actuel et celui qui prévaudra dans le futur (stress climatique) dans les 4 régions écologiques à l’étude. Les régions écologiques actuelles (ex. 5b) seront mises en relation avec les régions où le climat estimé sous l’effet des changements climatiques est actuellement observé (ex.

Effet de la structure spatiale intra-peuplement sur la modélisation de la succession en forêt boréale mixte

Afin de gérer de façon durable les ressources forestières, il importe de prévoir comment une forêt sera régénérée après un scénario de coupe donné. Des modèles de simulation permettent de faire ces prévisions à moyen et long terme, mais leur précision dépend notamment de la qualité des données qu’on y entre. Dans ce projet, nous voulons déterminer l’importance de connaître la disposition détaillée des différentes essences dans une forêt afin de prédire comment la composition de cette forêt changera après plusieurs décennies.

Processus d’amélioration continue dans les mines – optimisation de la gestion des stériles miniers

Durant les années où les prix des métaux ont permis une hausse des revenus pour les minières, ces dernières ont constaté que cette hausse ne s’est pas traduite par des profits substantiels pour les investisseurs. Ce constat a amené les minières à réfléchir à leur mode opérationnel et à développer un processus d’amélioration continue inspiré de celui utilisé dans le domaine manufacturier. Ce développement consiste à adapter les pratiques actuellement utilisées en grande partie dans le domaine manufacturier et surtout à développer des indicateurs de performance propres à l’industrie minière.

Traitement de l’azote ammoniacal par ozonation et de la salinité résiduelle par filtration membranaire sur des effluents miniers réels par des essais en écoulement continu

Les sites miniers en exploitation génèrent de grands volumes d’eaux contaminées. Si es eaux se déversent dans sans traitement adéquat elles peuvent devenir la source de nombreux problèmes environnementaux. La mise en place de procédées d’enlèvement économiquement acceptable et respectant les normes de rejet visant à préserver les milieux récepteurs, représentent l’un des plus importants défis environnementaux auxquels l’industrie minière doit faire face.

Traçage isotopique des flux d’eau et d’azote en contexte minier

L’industrie minière présente un secteur économique très important au Canada, cependant, les différentes opérations dans la mine entrainent des impacts d’une ampleur importante sur l’environnement. Parmi les étapes de l’activité minière est le sautage en utilisant des dynamites pour excaver et extraire le minerai du gisement. Certains ne réagissent pas complétement et libèrent des éléments azotés qui se retrouvent à l’effluent final sous forme d’azote ammoniacal (qui est toxique pour la vie aquatique).

Utilisation de Bois Raméal Fragmenté (BRF) pour faciliter le recrutement et la croissance d’essences de la forêt boréale sur des roches stériles minières non génératrices d’acides

Le rétablissement de la forêt boréale sur les sites miniers après leur fermeture est indispensable pour que les services associés à cet écosystème soient rétablis (puit de carbone, chasse, industrie sylvicole, etc.). Les essences forestières font face à des contraintes d’établissement et de développement sur un substrat rocheux (stériles miniers) sans dépôt de matière organique. Ce manque en matière organique change considérablement les propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol et entrave ainsi la recolonisation du site par les essences forestières.

Dynamique des peuplements feuillus marginaux dans un contexte de changements globaux: apports de la paléoécologie et de la modélisation

Les changements climatiques en cours devraient affecter la composition, la structure ainsi que fonctionnement des écosystèmes forestiers au Québec. Ces changements devraient être particulièrement importants pour les peuplements feuillus qui se retrouvent aujourd'hui à leur marge de distribution nordique au contact de la forêt boréale mixte. En effet, les peuplements marginaux de feuillus d'érables (Acer saccharum et A. rubrum) et de bouleaux jaunes (Betula alleghaniensis) devraient étendre leurs surfaces vers le nord dans un contexte d'augmentation des températures.

Guide virtuel pour la Maison du Frère-Moffet

Le travail de recherche de Jean-Michel Laliberté s’insère dans le projet de renouvellement de l’exposition permanente de la Maison du Frère-Moffet. Cette exposition prend la forme d’un jeu où le visiteur est accompagné par un guide virtuel qui représente un personnage. Le récit du guide se construit à travers un parcours de réalité mixte où le participant explore les objets réels de la pièce. À partir de l'objet tangible, il découvre un univers augmenté à travers un dispositif de type tablette, qui dévoile des contenus liés au récit du personnage.

Établissement de liens entre les changements climatiques anticipés et la classification écologique d’une portion de la forêt boréale et tempérée de l’Ouest du Québec

Cette demande porte sur les changements de végétation anticipés sous l'effet des changements climatiques, à la jonction entre le domaine de la sapinière à bouleau jaune (forêt tempérée) et celui de la sapinière à bouleau blanc (forêt boréale) (Figures 1 et 2). Nous quantifierons les différences entre le climat actuel et celui qui prévaudra dans le futur (stress climatique) dans les 4 régions écologiques à l’étude. Les régions écologiques actuelles (ex. 5b) seront mises en relation avec les régions où le climat estimé sous l’effet des changements climatiques est actuellement observé (ex.

Pages