Rapport

La Saskatchewan combattra l’absentéisme en reliant la santé et le bien-être à la productivité

Le Collège des sciences infirmières de l’Université de la Saskatchewan appuie l’industrie minière de la province

La professeure Lorna Butler et son équipe du Collège des sciences infirmières de l’Université de la Saskatchewan et du Centre international pour la gouvernance et le développement du Nord visent à s’attaquer à ce problème grâce à un partenariat de recherche avec l’Institut international d’innovation minérale (IMII) et Mitacs Accélération programme.

Selon les données de Statistique Canada, la Saskatchewan est en tête au pays pour le nombre moyen de jours de maladie chez les travailleurs, soit 11 jours, comparativement au niveau national de 9,5. L’équipe de recherche du professeur Butler identifie les prédicteurs de la santé et des comportements liés à la santé qui pourraient réduire l’absentéisme et, par conséquent, augmenter la productivité des mines et de leurs employés.

« L’objectif de notre recherche est de trouver des moyens de promouvoir la santé et le bien-être des employés comme moyen d’accroître la productivité en établissant des liens entre des milieux de travail sains et des employés en santé sur les sites miniers de la Saskatchewan », explique le professeur Butler. 

La promotion de la santé est particulièrement importante dans les mines, car leurs employés (principalement les hommes) sont moins susceptibles de passer des examens physiques réguliers, de demander des soins de santé ou de s’attaquer de manière proactive aux problèmes de santé mentale liés au stress excessif ou à la dépression, en raison de divers facteurs sociaux et démographiques.


Robin Thurmeier, Dr. Mary Ellen Andrews, Janet Luimes, Dr. Heather Exner-Pirot, Dr. Lorna Butler et Emmy Neuls. 

Grâce au financement conjoint de Mitacs et de l’IMII, le professeur Butler a affecté un boursier postdoctoral à visiter des sites miniers partout en Saskatchewan afin de recueillir des données pour le projet. « Recevoir du financement de l’IMII et de Mitacs pour améliorer la productivité de la main-d’œuvre, y compris l’absentéisme et l’invalidité, est un investissement dans un plan de durabilité à long terme », dit-elle.

Compte tenu de l’importance et de l’impact économique de l’industrie minière à l’échelle provinciale, l’adhésion des citoyens est essentielle à cette durabilité : « La population de la Saskatchewan exige activement que l’industrie minière obtienne un « permis social d’exploitation » lorsqu’elle tient compte des impacts environnementaux et sociaux », explique le professeur Butler. Nous voulons étendre davantage cette attente en aidant à faire en sorte que l’industrie minière de la province soit la plus efficace possible pour soutenir la santé de ses travailleurs et de son milieu de travail. 


Mitacs remercie le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Saskatchewan de leur appui à l' Accélération stage de recherche dans cette histoire. Dans l’ensemble du Canada, l' Accélération reçoit également le soutien d’Alberta Innovates, du gouvernement de la Colombie-Britannique, du gouvernement du Nouveau-Brunswick, du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, du gouvernement de l’Ontario, du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard, du gouvernement du Québec et de Research Manitoba.


Avez-vous un défi commercial qui pourrait bénéficier d’une solution de recherche ? Si c’est le cas, communiquez avec Mitacs dès aujourd’hui pour discuter des possibilités de partenariat : BD@mitacs.ca

Avatar
Mitacs

Mitacs donne des ailes à l’innovation canadienne grâce à des partenariats efficaces qui débouchent sur des solutions à nos problèmes les plus pressants. En favorisant la croissance économique et la productivité, nous produisons des changements concrets pour améliorer la qualité de vie de l’ensemble de la population canadienne.