Recherche de traceurs chimiques dans l’huile isolante permettant de déterminer indirectement la vie résiduelle des transformateurs de puissance

Un problème réel dans l'industrie des transformateurs de puissance est le manque d'outils et de méthodes précises pour déterminer l’état et la durée de vie de l’isolation principale. Ces appareils onéreux, composés d’enroulement de cuivre isolés par du papier et le tout baignant dans une huile isolante, représentent le coeur de tous réseaux électriques. Le but de ces stages est de déterminer des traceurs chimiques, capables de prédire le niveau de dégradation/vieillissement de l’isolation solide des transformateurs de puissance. Les opérateurs pourraient ainsi prendre des décisions appropriées afin d'éviter des pannes majeures. En effet, si l’on peut prévoir les pannes, il devient possible de les éviter! L’évaluation précise de l'état d'un transformateur permet de prévoir son remplacement au moment optimal. Un tel projet présente des intérêts évidents, pour l’avancement de la science et pour les exploitants de réseaux électriques qui disposeraient ainsi d’outils appropriés pour la planification de leurs investissements, dans le cadre du renouvellement des équipements existants. 

Intern: 
Oscar Henry Arroyo Fernandez
Superviseur universitaire: 
Issouf Fofana
Partenaire: 
Secteur: 
Discipline: 
Programme: