Lancer une bonne équipe exige de bonnes compétences

So-Ra Chung, étudiante du programme Mitacs Étapes, se spécialise dans le développement de technologies de systèmes microélectromécaniques (MEMS) applicables à l’industrie aérospatiale, en faisant appel aux compétences en formation d’équipe et en gestion de projets qu’elle a acquises grâce au programme Mitacs Étapes.

Utiliser son cerveau pour changer les choses

En 2011, dans le cadre d’un stage qu’il a effectué en Corée du Sud, ce brillant étudiant en génie électronique et des communications a conçu un système de vidéosurveillance sans fil pour les véhicules de police. Cette année, il a même été jusqu’à refuser un stage au Massachusetts Institute of Technology pour venir à l’Université de la Colombie-Britannique dans le cadre du programme Mitacs Globalink.

Trouver une voie écoresponsable au Canada

Au moment d’entreprendre sa quatrième année d’étude à l’Indian Institute of Technology (IIT) de Guwahati, Surojit envisageait de participer à un stage de recherche en Allemagne. Toutefois, la nouvelle de son admission à un stage Mitacs Globalink au Département de génie mécanique de l'Université de l'Alberta auprès du professeur Amit Kumar est venue bouleverser ses plans.  « Je savais que le programme de Mitacs me permettrait de vivre une meilleure expérience d’ensemble », a-t-il confié.

Vous ne saurez pas ce qui vous manquait avant de franchir cette Étape

« Je pensais que je bénéficierais peut-être d’en apprendre un peu plus au sujet du milieu des affaires mais mes attentes n’étaient pas particulièrement élevées au sujet des ateliers en tant que tels, » dit El Saadany. Ses attentes allaient être dépassées, et de loin. Au bout du compte, El Saadany a suivi une demi-douzaine d’ateliers de développement des compétences du programme Étapes de Mitacs.

Tisser des liens avec Cascades

Chaque été, les étudiants de Globalink entreprennent des projets de recherche au sein d’universités canadiennes, ce qui leur permet de faire l’expérience des infrastructures de recherche à la fine pointe de la technologie, ainsi que de la société canadienne tout en développant de nouvelles amitiés avec les étudiants locaux.

Un retour bienvenu - Un ancien du programme Globalink de Mitacs revient en C.-B. pour ses études supérieures

En septembre cette année, Nivarti revient à l’Université de Colombie-Britannique pour entamer sa maîtrise, après avoir décroché son diplôme de l’Indian Institute of Technology Kharagpur avec la meilleure note de sa classe pour sa thèse de dernière année en génie mécanique.

L’emphase sur l’entrepreneuriat fait pencher la balance en faveur de Globalink

Badlani, dont le principal intérêt académique se situe dans le domaine de la robotique, avait fait application pour quatre projets différents en vue de participer au programme Globalink de Mitacs. En bout de ligne, c’est son deuxième choix qui a été retenu.

Mitacs Accélération repousse les limites de l’engagement “vert” du Canada

Alors que le gouvernement canadien investit dans les projets de développement durable, les chercheurs repoussent les limites pour trouver des moyens innovateurs d’inclure le biodiesel dans notre vie de tous les jours.

Pages