La technologie des jeux vidéo transporte l’assemblage d’automobiles dans le 21e siècle

Au début de cette collaboration, l’équipe du professeur Cort a décidé d’utiliser un logiciel ressemblant à celui de jeux vidéo pour créer des simulations des mouvements accomplis par un travailleur pendant qu’il installe des pièces sur la chaîne de montage. L’équipe de l’ergonomie de Ford utilise ensuite ces simulations pour repérer les mouvements qui peuvent accroître les risques de blessure. Ces mêmes simulations sont communiquées à des médecins afin de les aider à élaborer des plans de retour au travail plus efficaces.

Des chercheurs utilisent la chimie pour s’attaquer à la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Dans l’est de l’Amérique du Nord, les forêts sont de plus en plus menacées par la prolifération de la tordeuse des bourgeons de l’épinette. En dévorant les épines, les cônes et les fleurs, la tordeuse des bourgeons de l’épinette affaiblit le bois des sapins baumiers et des épinettes, ce qui les rend sensibles aux maladies et à la mort.

De la recherche en chimie et en physique pour améliorer l’eau potable des communautés éloignées

Alors qu’elle explorait ses options postsecondaires en France, Clémentine Fournier fut attirée par la chimie et la physique et elle voulait étudier les deux. Après un examen rigoureux, elle a été admise à l’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris. L’école encourage ses étudiants à faire des stages de recherche au pays et à l’étranger, et après avoir terminé un stage aux États-Unis, Clémentine était curieuse de réaliser d’autre recherche à l’étranger.

La « femme aux poissons » de l’Université Carleton propose de nouveaux outils pour la conservation des pêches

Pourtant, les gens du village de Valnur dans le district de Kodagu (Coorg) nous ont regardées sans sourciller, nous donnant affectueusement le surnom de « femmes aux poissons » et nous invitant dans leur maison pour prendre un repas et dans leurs temples lors de festivals. Ils ont écouté la description de notre projet et offert des points de vue inestimables concernant leurs relations avec leurs collectivités, leur fleuve et le mahseer.

Carte postale du Mexique : pourquoi les galaxies tournent-elles sur elles-mêmes?

Je suis candidat au doctorat en astrophysique à l’Université York. Ma recherche porte sur la façon et la raison pour laquelle les galaxies tournent sur elles-mêmes. Ma motivation s’explique assez simplement : mon superviseur, Marshall L. McCall, a récemment découvert, à l’aide de données tridimensionnelles, que les rotations des galaxies voisines de notre univers sont organisées les uns par rapport aux autres.

Entrevue avec une lauréate de Prix Mitacs: Pragya Chawla

 

2. Qu’avez-vous le plus aimé de votre stage de recherche Mitacs au Canada?
Vivre dans un nouveau pays m’a donné la chance de sortir de ma zone de confort et d’explorer mon indépendance. J’adore voyager et découvrir de nouveaux endroits, donc je dirais que les voyages en auto au parc national des Lacs-Waterton, le parc national Banff et même Vancouver ont été mes meilleurs souvenirs de mon séjour au Canada. De plus, je n’oublierai jamais les gens les plus chaleureux et les plus gentils que j’ai rencontrés durant mon voyage et ma recherche à Lethridgde.

Quang Ong choisit une expérience au Canada

À titre d’étudiant en biologie computationnelle à l’Université nationale du Vietnman, à Hô Chi Minh-Ville, Quang a passé son été à étudier les gènes et les traits uniques d’une variété de pommes et raisins dans un des plus grands vergers destinés à la recherche du Canada, soit l’Apple Biodiversity Collection, à Kentville, en Nouvelle-Écosse. Les chercheurs au verger apprennent comment de simples modifications apportées à un gène peuvent avoir une incidence sur les caractéristiques du fruit, par exemple la texture, la saveur et la résistance aux conditions météorologiques.

César Maldonado Monter fait carburer son rêve au Canada

Provenant du Mexique, où il étudie le génie chimique à l’Institut de Technologie de Monterrey, César a entendu parler de Mitacs par l’entremise d’un ami et d’un ancien stagiaire de recherche. Après avoir vu les photos de son ami et entendu ses histoires sur la recherche, il s’est tout simplement dit : « Il faut que j’aille au Canada! ». Avec cette conviction en tête, il a fait une demande et a été accepté de mener un projet de recherche en production de biocarburant à Québec cet été.

Les ateliers Étapes sortent de l’univers

C’est par l’intermédiaire du programme de perfectionnement des compétences professionnelles à l’intention des étudiants des cycles supérieurs de son université qu’il a entendu dire que les ateliers Étapes permettent aux chercheurs de la relève à acquérir des compétences propres aux affaires. Il a participé à neuf ateliers qui l’ont aidé à améliorer ses capacités dans des domaines tels la gestion de projets, le travail en équipe et l’entrepreneuriat.

Aishwarya Roy : entreprendre une carrière en recherche au Canada

Son projet de stage en recherche, sous la supervision du professeur Dae-Sik Moon du Département d’astronomie et d’astrophysique de l’Université de Toronto, utilise la nouvelle technologie qui, au départ, a été mise au point pour le télescope spatial James Webb, fruit d’une collaboration entre la NASA, l’Agence spatiale européenne et l’Agence spatiale canadienne.

Pages