De la recherche en sciences sociales aide une entreprise à transcender les taux de clics et les pages vues

Treefrog de Newmarket, Ontario sait tout ce qu’il y a à savoir à propos des médias sociaux pour les entreprises. Elle offre une gamme de services de marketing aux clients, incluant les stratégies « traditionnelles » de médias sociaux. Mais une série de conversations continue entre Sean Stephens, le PDG de Treefrog et Laurie Baker, alors une candidate au doctorat en anthropologie à l’Université York a suscité un changement dans la façon pour l’entreprise d’aborder les médias sociaux.

Une entreprise en démarrage de l’Ontario engage les employés avec des jeux vidéo

La firme de développement organisationnel ontarienne ODScore s’est posé la question. Sauf qu’au lieu d’utiliser de vrais jeux vidéo pour motiver les employés de ses clients, elle utilise les principes qui rendent les jeux vidéo palpitants pour engager les employés au travail.

Donc lorsqu’elle a souhaité élaborer un nouveau service pour s’attaquer à de plus gros changements organisationnels, ODScore s’est tournée vers l’institut des jeux de l’Université de Waterloo pour une expertise renouvelée.

Communication de l’information scientifique

« Je savais qu’il y avait une meilleure façon de faire », affirme-t-il. « Il existait sûrement un moyen d’inciter les étudiants à utiliser la technologie. »

Exploiter la puissance de l’océan

Son superviseur, le Dr Bradley Buckham, a recommandé à Clayton de postuler pour un stage Accélération et lui a suggéré de choisir le groupe de génie-conseil Triton Consultants comme organisme partenaire.

« Lorsque j’ai communiqué avec Triton, ils ont d’abord hésité, car il s’agissait d’une petite entreprise, mais lorsque j’ai évoqué le cofinancement avec Mitacs, mon stage avec eux est devenu possible », a expliqué Clayton.

Robots dans les sables bitumineux

« Le système que BMI utilisait exigeait beaucoup d’intervention manuelle, » expliqua Stephen Dwyer, un étudiant des cycles supérieurs en ingénierie de l’Université de l’Alberta.

Dwyer et deux collègues étudiants des cycles supérieurs de l’Université de l’Alberta, Jamie Yuen et Nicolas Olmedo, ont repris le défi de recherche avec le programme Mitacs Accélération sous la supervision de leur professeur, Dr Mike Lipsett. À la fin du stage, l’équipe avait un prototype alpha fonctionnel.

Des données aux dollars

Hamid Alemohammad est donc entré en jeu. Originaire d’Iran, Hamid est venu au Canada en 2006 afin d’obtenir un doctorat en ingénierie mécanique de l’université de Waterloo.

Après ses études, il a obtenu un stage Mitacs Accélération de huit mois en 2012 auprès d’un concepteur de solutions d'essai sur mesure pour les composantes automobiles telles que l’équipement de direction assistée, les injecteurs de carburant et les boîtiers papillon.

L’innovation dans l’optique de l’égalité entre les sexes

Sarah Saska soumet cette vieille énigme à beaucoup de personnes, puis attend patiemment leur réponse. « Même en 2015, les gens hésitent encore parce que leur réaction instinctive est de penser que le spécialiste est le père du garçon ou peut-être son père adoptif », explique-t-elle. « Bien sûr, le spécialiste peut-être une femme et la mère du garçon, mais c’est rarement la première réponse des gens, et cela illustre bien à quel point le sexisme est bien ancré dans la société canadienne. »

Une entreprise de London reconnaît la valeur du partenariat de recherche

Grâce au soutien de Mitacs, le partenariat entre Trojan Technologies et l’Université Western s’est beaucoup développé au cours des quatre dernières années. Depuis 2010, Trojan a investi une portion importante de son budget de recherche pour embaucher des stagiaires Mitacs, un montant qui a été égalé par des contreparties par l’entremise du financement de Mitacs pour se chiffrer à un total de 1,5 million de dollars en dépenses liées à la R-D.

Un boursier du programme Élévation réalise un rêve

Pour lui, il ne fait aucun doute que le programme Mitacs Élévation a joué un rôle clé dans l’obtention de ce poste.

Un ancient stagiaire cherche à faire partager de nouveaux participants aux programmes de l’expérience Mitacs

Les cinq projets de stages Mitacs en préparation doivent d’abord faire l’objet d’un examen final par la direction de Blackbox avant d’être soumis à Mitacs pour approbation, explique Gedamu, mais seront selon toute vraisemblance ouverts aux stagiaires du programme Accélération de Mitacs. À plus long terme, ajoute Gedamu, il est possible que quelques projets de stages en génie électrique s’ajoutent, mais ces projets restent à finaliser.
 

Pages