Des algorithmes au service de la santé publique

« Grâce à ce stage de recherche, j’ai appris énormément sur les diverses applications et les nombreux logiciels utilisés pour le mappage des gènes viraux », explique Ye.

Aux côtés du Dr Stéphane Aris-Brosou, du Département de biologie de l’Université d’Ottawa, Ye a participé à la création d’un algorithme novateur destiné à analyser l’évolution et le réseau de transmission du virus.

Franchir une étape vers un emploi de rêve

« On ne peut prétendre rechercher sérieusement un emploi si on ne fait qu’envoyer des CV et attendre les entrevues. Les compétences que j’ai acquises en participant aux ateliers Mitacs Étapes sont particulièrement utiles au monde des affaires. Elles m’ont notamment permis d’améliorer mes aptitudes de communication et de réseautage. J’y ai aussi appris comment rédiger des cartes de visite et un CV percutants, en plus de me familiariser avec l’étiquette et les comportements appropriés en entrevue et dans les événements professionnels.

De nouvelles façons de communiquer

Sous la supervision du Dr Frank Rudzicz, professeur au Département de sciences informatiques de l’Université de Toronto, Soumendu travaille à la conception d’un logiciel destiné à améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de troubles d’élocution.

Tout donner pour la recherche contre le cancer

C’est sa vision globale de la découverte scientifique qui a mené Luis Arvizu à l’Université Queen’s, où il mène actuellement des travaux de recherche sous la direction de Myron Szewczuk, Ph. D., du Département des sciences biomédicales et moléculaires. Luis est un étudiant de premier cycle en génie et biologie qui nous arrive du Tec de Monterrey, au Mexique.

Des solutions novatrices pour le traitement des eaux usées grâce au programme Mitacs Globalink

C’est ce qui a poussé Boyang à s’inscrire en génie municipal et environnemental à l’Institut de technologie Harbin, en Chine.

Quand d’anciens étudiants Mitacs lui ont parlé de leur propre périple en sol canadien, Boyang a effectué des recherches sur le programme Globalink. Elle a ainsi découvert un projet qui cadrait parfaitement avec son parcours et ses intérêts, et elle n’a pu résister à l’envie de tenter sa chance.

Des retombées positives pour le traitement de la maladie d’Alzheimer

Pour Fernando Eguiarte-Solomon, inscrit en chimie à l’Université nationale autonome du Mexique, le fait de visiter le Canada pendant douze semaines dans le cadre d’un stage Globalink lié à la recherche sur la maladie d’Alzheimer représentait l’occasion d’une vie.

« Je voulais saisir l’occasion de contribuer à un domaine de recherche où les impacts potentiels sont grands. Le programme de stages Globalink semblait à même de me proposer une expérience enrichissante pour un été très stimulant, et mes attentes ont été comblées. »

Une étudiante du programme Globalink de Mitacs facilite la croissance dans des communautés torontoises

Mariana mène une initiative de recherche sous la supervision de Leila Farah, Ph. D., au Département de sciences architecturales de l’Université Ryerson.

Une stagiaire en recherche du programme Globalink contribue à des initiatives internationales en santé

Au cours de la dernière décennie, nous avons assisté à un essor spectaculaire des stratégies novatrices de financement et de prestation visant à améliorer l’état de santé des populations dans les pays en développement. Cela dit, toutes n'ont pas été fructueuses. Dans le cadre de ses recherches, Swapnika analyse les stratégies employées, par le passé, dans le financement et la mise en œuvre d’initiatives en santé afin de déterminer lesquelles ont été couronnées de succès, et lesquelles se sont révélées moins concluantes.

Profil de professeur Mitacs Accélération : Stephen Chen, Ph.D., Université York

Après l’obtention de son doctorat en robotique de l’Université Carnegie Mellon de Pittsburgh, M. Chen a travaillé quelque temps pour la société IBM, avant d’accepter un poste à l’École des technologies de l’information de l’Université York, où il est aujourd’hui professeur agrégé.

Cultiver des espèces d’arbres indigènes pour créer un environnement sain

En fournissant abris et sources de nourriture aux animaux et aux insectes présents naturellement dans une région donnée, les espèces d’arbres indigènes sont reconnues pour stimuler les écosystèmes. Par contre, les bénéfices exacts liés au fait de planter des espèces d’arbres indigènes n’avaient jamais été mesurés au Canada.

Pages