La mise au point de détecteurs d’allergènes favorise la sécurité des aliments

Puisqu’aucune méthode de détection n’est infaillible, les personnes souffrant de graves allergies alimentaires doivent complètement éviter certains aliments; toutefois, un projet à l’Université de Guelph améliore la sécurité alimentaire en facilitant la détection des allergènes bien avant qu’ils se retrouvent dans l’assiette des consommateurs.

La technologie intelligente fait progresser la sécurité et le confort à la maison

Aymen Djebbi, un stagiaire de recherche Mitacs Globalink de la Tunisie pense qu'il a la réponse.  En collaboration avec des chercheurs à l'Université de Sherbrooke, Aymen aide à développer de la technologie « intelligente » pour les maisons cet été.

La technologie autoréplicable permettra une nouvelle ère d’exploration spatiale

Au cours de son stage de 12 semaines, Leonardo aide à développer une imprimante 3-D solaire, autoréplicable pour la lune qui peut miner le sous-sol rocheux lunaire — comme la poussière, la terre et des morceaux de roches — extraire des matières premières et les insérer dans une série d’imprimantes 3-D. L’imprimante est par la suite capable de construire ses propres morceaux qui peuvent être utilisés dans les colonies spatiales de l’avenir ou retournés vers la terre.

Une nouvelle application de cartographie intérieure vous aide à trouver votre épicerie

Comment serait-ce d’avoir une application sur votre téléphone qui pourrait vous dire dans quelle allée regarder et qui pourrait vous donner des instructions spécifiques pour vous rendre au produit à partir de votre emplacement dans le magasin?

La technologie des piles à combustible dans les véhicules du futur

Avec le dévoilement en 2010 d’une flotte de démonstration de véhicules de Classe B alimentés par piles à combustible, Mercedes-Benz s’est imposé comme concurrent clé dans ce marché émergent. La percée est arrivée en réponse à des milliers d’heures de R-D dans la technologie des piles à combustible à l’usine de fabrication pilote de Mercedes-Benz en Amérique du Nord.

Ruches et technologie : nouvelle aventure

La production commerciale de miel au Canada ne fait pas exception. C’est pourquoi des ruchers familiaux comme Durston Honey Farms tentent de trouver de nouvelles façons de s’adapter à une économie mondialisée.

Décidé à respecter les nouvelles normes en matière de traçabilité alimentaire, l’apiculteur en chef Allan Campbell a cherché une solution technologique qui permettrait d’améliorer la tenue des dossiers et la gestion de l’ensemble de ses activités d’apiculture.

Une doctorante fait équipe avec une jeune entreprise de jeux vidéo pour enfants pour faire connaître des enjeux sociaux

De nombreux Montréalais qui œuvrent dans de jeunes entreprises en plein essor de la ville connaissent l’importance des « 5 à 7 », ces lieux de rencontre où l’on peut créer des réseaux avec d’autres entrepreneurs et des gens d’affaires après les heures de travail. Mais pour Renée Jackson, doctorante en éducation à l’Université Concordia, c’est lors d’une occasion de ce genre qu’elle a fait une rencontre fortuite qui a ouvert de nouvelles voies à ses travaux de recherche et établi un partenariat à long terme avec un allié inusité.

Communication de l’information scientifique

« Je savais qu’il y avait une meilleure façon de faire », affirme-t-il. « Il existait sûrement un moyen d’inciter les étudiants à utiliser la technologie. »

Une réaction viscérale qui crée des débouchés

Il arrive parfois que la réaction viscérale d’une personne face à quelque chose change complètement sa vie. Mais pour les scientifiques de l’Université de l’Alberta, la façon dont les patients souffrant d’une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) réagissent à un traitement expérimental pourrait changer leur vie — et celle d’autres personnes. Grâce à un partenariat Mitacs Accélération avec l’industrie, des chercheurs ont découvert qu’un type de graisse alimentaire pouvait apporter un soulagement à cette maladie et créer des occasions d’affaires pour le traitement d’autres affections.

Bien placé pour réussir

Toutefois, son expérience l’a amené à changer de point de vue. « Dans une grosse entreprise, on n’a pas beaucoup l’occasion de prendre des décisions qui auront pour effet d’améliorer une technologie. »

Rohit était venu au Canada en 2012 en vue d’obtenir un MBA spécialisé en entrepreneuriat à l’Université de Victoria. Dans le cadre de son programme, il a effectué un stage Accélération de Mitacs avec Limespot, une jeune entreprise de commerce électronique comptant cinq employés, totalement l’opposé de l’expérience qu’il avait vécue chez Blackberry.

Pages