Faire sonner la bonne alarme dans une USI bruyante

Une équipe de recherche de l’École de technologie supérieure développe présentement une solution technologique pour aider le personnel infirmier et médical à distinguer les signaux importants de l’USI : une oreillette « intelligente » pour le personnel des soins hospitaliers. Cet été, un stagiaire international de recherche de Stage de recherche Mitacs Globalink a été engagé afin d’aider à faire avancer la technologie un pas plus près d’une unité de soins près de vous.

Une semelle numérique aide les porteurs malvoyants à prendre un pas vers le futur

Pour les personnes vivant avec des déficiences visuelles importantes ou la cécité, les cannes blanches peuvent être un outil essentiel pour naviguer dans la vie quotidienne. Mais s’il y avait une sorte de chaussure qui pourrait vous avertir d’objets imminents et vous aider à naviguer de nouveaux environnements sans une canne? Stagiaire Balkiss Friaa

Les patients en oncologie auront un accès facile à l’information sur leur traitement

Cet été, le stagiaire Globalink Anton Gladyr, étudiant de premier cycle en Ukraine travaille sous la supervision du professeur John Kildea afin d’étendre la fonctionnalité de l’application. Anton développe une interface conviviale qui recueillera des données des patients pendant qu’ils suivent leur traitement.

Une rencontre d’échanges pour discuter des défis liés à la maladie mortelle

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), l’organisme responsable de veiller à la santé et au bien-être des Canadiens et des animaux et à la protection des végétaux de notre pays, reconnaît que les scientifiques font un bien meilleur travail à déterminer et à composer avec les risques biologiques en joignant leurs forces.

Trouver le portrait global dans les algues microscopiques

Après avoir entendu parler de Stage de recherche Mitacs Globalink par l’entremise de sa chef de département, elle visa le Canada et a soumis sa candidature.

L’intérêt de Hayfa pour la recherche à l’étranger l’a bientôt amenée à Trois-Rivières, Québec où elle étudie les algues afin d’en apprendre plus sur la santé des lacs et des rivières de la province. Son projet de recherche, basé à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), utilise une nouvelle approche mathématique pour évaluer les organismes microscopiques dans l’eau douce et salée.

Un stagiaire à Ryerson apaise les tensions à Toronto

Florian Mayer, un stagiaire Mitacs Globalink qui a passé son été à l’Université Ryerson à Toronto tente de comprendre comment des villes et des routes peuvent être construites afin de réduire le trafic tout en travaillant à l’amélioration des résultats de santé à long terme dans les villes les plus achalandées au monde. Faisant de la recherche aux côtés de la professeure adjointe Leila Farah, Florian a examiné comment l’environnement urbain affecte la santé publique et comment les planificateurs peuvent travailler avec les communautés afin de l’améliorer à l’échelle locale. 

La recherche sur les drones prend son envol pour un étudiant invité

Mais nonobstant les applications finales des drones, les chercheurs tentent toujours de déterminer comment efficacement en exploiter plus d’un à la fois.

Grossesse et malaria, une combinaison mortelle

Travaillant sous la direction de la professeure Stephanie Yanow et de l’étudiante au doctorat Catherine Mitran de l’Université de l’Alberta, Ina étudie des échantillons provenant de femmes enceintes de plusieurs régions de l’Amérique du Sud qui ont été infectées par le parasite Plasmodium vivax de la malaria.

Assurer la sécurité sismique, une poutre à la fois

Tao aide à développer un système structurel qui réduira les dangers dans les bâtiments industriels, qui contiennent souvent de l’équipement lourd, pendant un tremblement de terre.

La première tâche de Tao est d’examiner les bleus de bâtiments industriels, spécifiquement ceux qui entreposent des ponts roulants afin de mieux comprendre leur conception et leur comportement sismique. C’est une étape importante, car les ponts roulants peuvent changer la façon dont un édifice bouge et réagit à un tremblement de terre.

Un fauteuil roulant autonome roule à l’Université de Toronto

Travaillant sous la direction du professeur Jonathan Kelly, Xinyi espère étendre la technologie de pointe qui permet au fauteuil roulant de se naviguer et de se conduire de façon autonome.

Pages