Une diplômée de l’Université Ryerson propose un modèle de durabilité environnementale en technologies de l’information et des communications

Je suis candidate au doctorat du programme de gestion et sciences appliquées en environnement de l’Université Ryerson. Je m’intéresse aux approches qui permettront aux concepteurs de logiciels de créer des produits qui répondent aux besoins des consommateurs, nécessitent moins d’énergie à produire, durent plus longtemps et peuvent être éliminés de manière sécuritaire et responsable.

Semer la réussite

Adam est le cerveau derrière Eden Project, une entreprise sociale unique dont la mission est d’offrir des produits biologiques locaux à prix concurrentiels.

« Les systèmes alimentaires mondiaux se transforment sous l’influence de divers facteurs de stress, et le prix des aliments ne cesse d’augmenter. Nous sommes d’avis que l’agriculture urbaine et les aliments cultivés localement joueront un rôle important dans les sources de denrées alimentaires alors que nos sociétés s’adapteront à ces changements », explique-t-il.

L’avenir est au recyclage

Son amie et collègue, Amber Jarvinen, lui a parlé de la possibilité d’utiliser des bactéries pour nettoyer des déversements de pétrole et de produits chimiques. Amber avait fondé une petite entreprise environnementale et cherchait un partenaire possédant une expertise dans le domaine de la biologie environnementale.

Le grand lancement

Carte postale du Vietnam : favoriser la pêche durable avec le SIG

Le mercure indiquait 46 degrés pratiquement les deux premières semaines entières et je suis convaincue d’avoir perdu 10 livres pendant cette période. Heureusement, Hanoï est une des capitales du monde pour tout amateur de cuisine de rue délicieuse. On peut y manger un bol délicieux de Bún chả, un mets reconnu dans cette ville, servi avec de la viande grillée pour 1 $ ou 2 $ et reprendre le poids perdu au cours de la saison estivale.

Carte postale du Vietnam : un étudiant de UBC examine l’impact de la pêche sur les hippocampes sauvages

Depuis mon arrivée au Vietnam il y a deux mois, j’ai vécu un tourbillon de nouvelles expériences. Je suis ici pour étudier les hippocampes : ceux qui vivent sous l’eau et ceux qui sont attrapés par les bateaux de pêche. Cette recherche constitue le volet pratique de ma maîtrise en sciences que je suis en train de compléter au centre de la pêche de l’Université de la Colombie-Britannique, sous la tutelle de Dre Amanda Vincente et Dre Sarah Foster. Mon labo, Projet Seahorse, effectue des recherches dans le monde entier, principalement dans le sud-est de l’Asie.

Carte postale de l’Inde : un étudiant des cycles supérieurs se penche sur l’adaptation aux changements climatiques de 400 000 pêcheurs en milieu rural

Plus de 400 000 pêcheurs, appartenant à des castes particulières de pêcheurs, comptent habituellement sur cette lagune pour gagner leur vie. Pour mon projet de recherche, qui se déroulait sur l’île Khirisahi, j’ai analysé la façon dont ils perçoivent les changements environnementaux et s’y adaptent.

Carte postale de la Chine : La recherche d’un étudiant au doctorat établit un pont entre des disciplines

Les questions touchant les ressources et la durabilité, comme l’eau dans les pays en voie de développement, exigent souvent l’adoption d’une approche interdisciplinaire. Les enjeux relatifs à l’accès à l’eau sont beaucoup plus complexes dans les pays en voie de développement en raison de facteurs comme la croissance rapide de la population, une infrastructure inadéquate et le manque de politiques de gestion robustes en matière de ressources.

Planification du transport durable, de Wuhan à Winnipeg

En Chine, les planificateurs des infrastructures sont souvent confrontés à des défis importants lorsqu’il s’agit de trouver des façons de favoriser des moyens de transport durables pour les millions de travailleurs qui doivent se déplacer entre les quartiers résidentiels et les secteurs commerciaux du pays. La ville de Winnipeg, au Canada, donne cet été à la stagiaire de recherche chinoise Shuheng Zhu un aperçu particulier des complexités de la planification du transport en commun, mais à une échelle beaucoup plus petite.

Aider les entreprises à prendre un virage vert

KDC est un fabricant de produits d'hygiène et de beauté qui a des usines en Ontario, au Québec et aux États-Unis. Dans le cadre d'une initiative de recherche visant l’amélioration des pratiques environnementales de l’entreprise, KDC a été jumelée à Kathryn Battista, une stagiaire de Mitacs Accélération qui poursuivait des études de maîtrise en environnement et durabilité à l’Université Western. Le stage de Kathryn a été supervisé par Ian  Colquhoun, professeur au Département d’anthropologie de l’Université Western.

Gerardo Martinez Narro rêve d’un avenir durable

Étudiant de l’Institut d’études supérieures de Tamaulipas, au Mexique, Gerardo profite de la culture de recherche au Canada où le niveau d’excellence est très élevé et reçoit des directives détaillées de son équipe du laboratoire et de son professeur lorsqu’il en a besoin. Son projet porte sur l’essai du rendement thermique d’un nouveau type de panneau solaire afin d’optimiser sa capacité à produire de l’électricité. 

Pages