Immobilisation de lipases industrielles pour la production de biolubrifiants

Le projet partenarial vise la création de biocatalyseurs dits de 2e génération pour la revalorisation de biomasse oléagineuse usagée (huiles de fritures, graisses d’abattoirs). Les procédés actuels de transformation chimique de cette biomasse ne sont pas assez performants et Odyssée Biotech veut offrir une solution alternative et durable aux entreprises qui souhaitent produire des biolubrifiants. L’utilisation de la biocatalyse via des enzymes lipolytiques peut transformer efficacement cette biomasse à moindres coûts et ce, avec une empreinte environnementale moindre.

Traitement des matériaux de gypse

Ce nouveau stage propose de tester la faisabilité sur le terrain des méthodes expérimentées au laboratoire par la mise en place d’essais pilotes sur les sites d’enfouissement. On testera également la méthode qui consiste à recouvrir les sites d’enfouissement par des matériaux de recouvrement. Cette technique peut s’avérer très efficace du fait qu’elle regroupe l’ensemble des mécanismes physique, chimique et biologique dans la réduction de l’impact des panneaux de gypse sur l’environnement. Ces matériaux peuvent être :

Évaluation de la pathogénicité d’une souche d’entomopathogène Beauveria bassiana sur l’abeille domestique (Apidae : Apis mellifera)

Le champignon microbien, Beauveria bassiana, est un agent de contrôle des ravageurs très utilisés dans le monde. Son spectre d’action est large et ce pathogène peut avoir des effets négatifs sur les insectes bénéfiques en culture comme les abeilles domestiques. Celles-ci offrent un service de pollinisation indispensable aux cultures et les récentes inquiétudes au sujet de leur santé ont conscientisé les entreprises qui génèrent des nouveaux agents de contrôle.

Création d'un agent structurant de type polymère à partir d'unecombinaison philo-silicate et extrait végétal

Plusieurs industries utilisent les charges cationiques comme ingrédient principal dans la formulation de nouveaux produits, en particulier les industries cosmétiques, pharmaceutiques, et agricoles. Le procédé classique de production de ces charges cationiques repose sur le principe de la quaternisation. Ces charges sont issues de la pétrochimie et sur le plan environnemental posent des inquiétudes et de lourdes contraintes de précaution.

Traitement biologique des contaminants dans les eaux de ruissellement de mines d’or

Nous proposons d’optimiser un traitement biologique pour offrir l’opportunité aux compagnies minières de bien traiter les eaux de ruissellement qu’elles génèrent et ainsi en minimiser l’impact environnemental. Le partenaire industriel, John Meunier Inc, a mis au point un système fonctionnel de ce traitement biologique à l’échelle laboratoire mais est confronté à certaines difficultés pour l’optimiser et le mettre à l’échelle pilote sur site. Ce projet vise initialement à développer les outils d’analyse chimique nécessaires pour bien comprendre et optimiser le traitement biologique.

Dégradation aérobie du mazout diesel n°2, bunker diesel n°6 et de l’huile à moteur

En 2010, au Québec, 73 % des terrains recensés par le Système de gestion des terrains contaminés (Système GTC), affichent une contamination de nature organique (Hébert et Bernard, 2013) Actuellement, les techniques de dégradation chimique et/ou biologique sont largement utilisés dans l’industrie, mais les résultats sont souvent décevants pour les hydrocarbures les plus lourds (Bunker diesel n°6) (Nyman, Klerks et Bhattacharyya, 2007) (Coulon et al., 2010) (Coulon et al., 2012).

Revégétalisation des résidus miniers à l’aide de Biochar

Les sites miniers Doyon et Bouchard-Hébert possèdent des milliers d’hectares couverts par des tonnes de résidus miniers. Vu l’impact majeur des déchets miniers sur l’environnement. Depuis 1995, les lois sur l’obligation de la restauration de tout site minier en activité ont été imposées par le ministère, en collaboration avec Ministère de l’Environnement, Développement durable et des Parcs (MDDEP,1997). Parmi les experts les plus connus au nord de Québec dans la restauration des sites miniers, il y a la Centre Jardin lac Pelletier (CJLP).

Traitement des lixiviats de site d’enfouissement par couplage d’un procédé de bio-filtration sur support organique (BIOSOR) et d’un procédé d’électrocoagulation (ECOTHOR)

L’objectif général de ce projet est de développer une méthode de traitement couplé, combinant un procédé d’électrocoagulation (EC) et de biofiltration (BF) et d’optimiser son mode de fonctionnement pour le traitement de lixiviat de site d’enfouissement, en utilisant l’EC en aval comme traitement de polissage ou en amont comme prétraitement au procédé de BF.

Développement d’un bioréacteur à base de macroalgues pour la régulation des concentration en azote et en phosphore dissous dans les systèmes d’élevage marins en recirculation intensive

Dans les aquariums publics, les animaux marins sont maintenus dans des systèmes d’eau de mer recyclée à 100%. Dans ces systèmes recirculés, l’accumulation d'azote et de phosphore minéral dissous peut atteindre des valeurs toxiques pour les animaux. Les macro-algues marines sont connues pour leur capacité d'absorption et de séquestration de ces minéraux dissous. Certaines d’entre elles, à croissance rapide, peuvent être cultivées en suspension et/ou propagée végétativement dans un bioréacteur.

Caractérisation des stations d’épuration des eaux usées municipales nord-américaines et de leurs conditions environnementales exogènes en vue d’analyser les procédés de contrôle des odeurs qui peuvent faire l’objet d’un contrôle dynamique

Les émissions d’odeurs constituent un problème environnemental majeur des stations d’épuration des eaux usées municipales, lesquelles sont considérées comme la principale cause de nuisance perçue par la population exposée. Les causes des odeurs sont associées à la présence de sousproduits de matières de provenance humaine ou animale et d’effluents de processus industriels lesquels sont parfois odorants naturellement.

Pages