La recherche se met à l’écoute des émotions

Travaillant sous la direction du professeur Alexandre Lehmann, l’Australienne ayant une concentration en psychologie utilise l’électroencéphalographie (EEG) pour mesurer les cerveaux de 20 bénévoles pour voir comment ils réagissent à différentes sortes de sons.Karina

Les étudiants étrangers explorent l’Université de la Saskatchewan grâce à Mitacs

Après l’obtention de son baccalauréat de la China Agricultural University, à Beijing, Liu a décidé qu’elle voulait faire l’expérience d’un climat plus glacial pour la prochaine étape de sa carrière universitaire.

« C’est fou, mais j’avais entendu des gens dire que le mercure pouvait atteindre moins 30 et même moins 40 en hiver (à Saskatoon) et je voulais vraiment voir ces montagnes de neige », dit-elle en riant.

« La recherche et l’innovation sont importantes ici »

Rui a postulé à un stage de recherche Mitacs Globalink à l’été 2014, en espérant être accepté à l’école des arts interactifs et de la technologie (SIAT) à SFU. Il a été accepté au stage, qui serait supervisé par le professeur agrégé Carman Neustaedter pour étudier l’informatique interactive et le design.

Carte postale de l’Inde : Le nanocomposite d’un étudiant de l’Université de Waterloo détecte et récupère le mercure dans l’eau contaminée

Sous la supervision du professeur Michael K.C. Tam du département de génie chimique de l’Université de Waterloo, j’ai travaillé au développement de nanocomposites novateurs fondés sur des nanomatériaux durables qui peuvent enlever les contaminants des eaux usées. Le laboratoire du professeur Tam se spécialise dans la conception et le développement de matériaux novateurs fonctionnels fondés sur des nanomatériaux et polymères écologiques.

Carte postale du Brésil : la gestion des ressources en eau en Porto Seguro

Réaffiché avec l’autorisation de What WE Have to Say, le blogue d’ingénierie de l’Université Western

Carte postale du Brésil : appliquer l’analyse de données aux clubs de soccer brésiliens

Lorsque j’ai informé mon mentor en affaires que j’étais à la recherche d’une occasion unique qui s’alignait bien avec mes études, il m’a dit : « Pourquoi ne vas-tu pas à l’étranger? » Avant que j’aie eu l’occasion de lui répondre, il me parla de la Bourse de recherche Mitacs Globalink et ce ne fut pas long pour que je sois épris de l’idée.

Des chercheurs utilisent la chimie pour s’attaquer à la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Dans l’est de l’Amérique du Nord, les forêts sont de plus en plus menacées par la prolifération de la tordeuse des bourgeons de l’épinette. En dévorant les épines, les cônes et les fleurs, la tordeuse des bourgeons de l’épinette affaiblit le bois des sapins baumiers et des épinettes, ce qui les rend sensibles aux maladies et à la mort.

Une recherche sur des rivières du Québec a pour but d’améliorer les habitats du saumon de l’Atlantique

Cet été, Piyush Rai, un stagiaire Globalink, travaille en collaboration avec Normand Bergeron, à l’Université INRS afin de mieux comprendre comment une conception améliorée des ponceaux peut avoir une incidence positive sur la migration et la survie du saumon de l’Atlantique.

La mise au point de détecteurs d’allergènes favorise la sécurité des aliments

Puisqu’aucune méthode de détection n’est infaillible, les personnes souffrant de graves allergies alimentaires doivent complètement éviter certains aliments; toutefois, un projet à l’Université de Guelph améliore la sécurité alimentaire en facilitant la détection des allergènes bien avant qu’ils se retrouvent dans l’assiette des consommateurs.

Une recherche à l’Université Wilfrid-Laurier explore les défis des femmes immigrantes

Par le plus grand des hasards, Denisse a reçu un courriel du bureau international de son université qui parlait d’une occasion de venir au Canada pour un stage de recherche Globalink. Denisse — curieuse à propos du pays après avoir pris un cours sur la culture de l’Amérique du Nord — a postulé sur plusieurs projets ayant une composante d’études de genre et fut jumelée à Mme Jenna Hennebry, Directrice du International Migration Research Centre [centre international de recherche sur l’immigration] de l’Université Wilfrid-Laurier à Waterloo, Ontario.

Pages