Determination du module reversible anisotrope in situ du sol de chaussee au moyen d¡¯un pressiometre autoforeur

La recherche proposée consiste en des essays in situ et/ou en laboratoire pour évaluer la qualité de la compaction des sols de chaussée. Pour ce faire, nous utiliserons le pressiomètre autoforeur afin de déterminer le module reversible in situ et nous le comparaerons ¨¤ celui déterminé au moyen de l'équipment triaxial à chargement déviatorique répeté utilisé par le Ministère des Transports du Québec, selon la méthod LC-22-400. Les études démonstrent que le module réversible constitue un paramèter essential pour le dimensionnement et l'analyse de la chaussée.

Exploitation des technologies de positionnement sans fil dans les jeux vidéo mobiles

La recherche entreprise s’inscrit dans le cadre du projet GéoÉduc3D, financé par le Réseau de Centres d’Excellence GÉOIDE. Celui-ci a pour finalité de proposer des jeux interactifs éducatifs, s’appuyant sur les technologies géospatiales et explorant des questions thématiques auxquelles le jeune public des adolescents est sensible. Le sujet du stage portera sur les aspects de positionnement sans fil dans des espaces intérieurs. Plus spécifiquement, il concernera l’introduction de la position géographique du joueur dans un jeu mobile, de manière efficace, robuste et temps réel.

Approche algébrique pour la vérification de programmes

Nous désirons étudier la possibilité de faire de l’analyse de programmes en utilisant une approche algébrique. Plus précisément, on s’intéresse au problème de la comparaison de code : aborder ce problème nous permet, entre autres, d’identifier les différences entre deux versions d’un code ou de vérifier si un code optimisé est équivalent à sa version non optimisée. On vise donc à ramener la comparaison de programmes à une simple manipulation algébrique similaire aux manipulations que l’on a l’habitude de faire en algèbre classique.

Développement d’un spectromètre-imageur à transformée de Fourier dans le domaine visible et détermination de gradients d’abondance dans des galaxies spirales barrées

Ce projet de doctorat met en jeu le développement et la validation d’un spectromètre-imageur à transformée de Fourier pour des applications en astronomie de 350 à 950 nm. Le prototype discuté ici est nommé SpIOMM pour Spectromètre Imageur de l’Observatoire du Mont Mégantic qui est développé à l’Université Laval.

Modèles de classification multi-classe et multicritère

Le project consiste à développer des modèles de classification dans un context multi-classes et multicritère. Ces modèles feront appel, entre autres, aux techniques d’aide multicritère à la décision et de l’apprentissage statistique. La première étape de ce project consiste à développer et valider des mesures de performance des classificateurs multi-classes. Dans la deuxième étape, il sera question de développer des modèles de classification en se basant sur ces mesures de performance comme function objectif du modèle mathématique.

Détection d'objets 3D basée sur des composants

Ce projet de collaboration entre Lockheed Martin Canada et l'Université Laval porte sur la surveillance aérienne. L'objectif du projet est de mettre au point et d’appliquer des algorithmes pour la détection automatique d'objets au moyen de données d'électrooptique. Ces algorithmes seront utilisés conjointement avec l'exploitation normale en vue d'accroître la vitesse et la précision de la détection régulière d'objets dans des images aériennes. Le défi consiste à reconnaître des objets 3D dans des images 2D du monde réel.

Système d’imagerie par couplage de techniques d’imagerie panoramique et de rétrofléxion

Le projet concerne la réalisation d’un nouveau système de reconnaissance intelligent par l’utilisation de la combinaison des techniques d’imagerie panoramique et de rétrofléxion. L’imagerie panoramique permet à l’utilisateur de projeter une vision hémisphérique de 360° vers un détecteur à deux dimensions. Le projet propose ensuite le couplage de l’imagerie panoramique à celle de rétrofléxion. Cette dernière consiste à émettre une impulsion laser et à observer, à l’aide d’une caméra, le retour de l’impulsion à la suite d’une rétrofléxion sur des composantes.

Pages